Xavier de Montépin (2)

Les citations de Xavier de Montépin :

L'infini ! cette implacable aspiration de notre âme mortelle prisonnière du fini !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Toute joie humaine est destinée à se briser comme un verre fragile au premier choc.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Insensé est celui qui frappe parce qu'on l'a frappé ; méchant est l'homme qui ne sait point pardonner.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Ce qui réjouit les uns, attriste les autres.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Tachez de penser moins, et de vivre davantage ; tachez de savoir jouir du beau soleil que Dieu nous donne, des fleurs, de l'air, et de tout ce que la méchanceté des hommes, enfin, ne saurait nous ravir qu'en nous ôtant l'existence elle-même !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Le bonheur n'est l'hôte constant d'aucune destinée, mais il dépend de vous cependant !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

N'oubliez jamais que les fautes sèment les douleurs.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

La vie n'a de glorieux rayon qu'à son aurore !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Ne craignez pas de poursuivre les coupables, c'est servir les nobles causes que d'écraser les indignes !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Ne permettez jamais à un vrai remords de se glisser au fond de votre cœur, et, à n'importe quel prix, ignorez toujours les tortures d'un immortel regret !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Le genre humain tout entier se divise en deux classes, les fous et les égoïstes.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Je t'aime sans passé, je t'aime sans avenir, mais je t'aime comme je respire.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Dieu vient toujours en aide aux bonnes intentions, du moins à celles qui partent du cœur, et non pas d'un caprice de l'esprit.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Au lieu de vous révolter contre une loi sévère, mais juste, acceptez-la, sachez souffrir.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Heureuses sont les femmes auxquelles un bel ange, qui est leur vie, leur sang, leur cœur, vient chaque matin leurs donner le baiser de paix, et leurs dire des petits mots doux.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Les hommes, pour obtenir, ils sont capables de tout promettre, de tout vouloir ; après avoir obtenu, ils se font aussi ingrats qu'impitoyables.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Les amants, le vrai charme qu'ils courtisent ; c'est la fantaisie, c'est le désir vague et indéfini.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Peu d'amants songent au cœur et à la destinée de la femme qu'ils prétendent adorer.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Vouez à l'oubli vos tristes souvenirs, et gardez seules vos belles mémoires présentes.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Ne reprochez jamais rien... jamais rien au passé, c'est chose vaine.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Sans enthousiasme et sans foi, on n'accomplit rien de beau, rien de bon.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Mieux vaut une erreur réparer que pleurer.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

À déplorer le passé, on use vainement des forces qu'on a le devoir d'utiliser pour l'avenir.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

O désespoir ! de n'avoir plus vingt ans à son horizon, quand on a vingt ans dans son cœur !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Mieux vaut pour le repos égoïste ignorer que savoir.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)