Xavier Henri Aymon Perrin, comte de Montépin

Quelques mots sur l'auteur :

Xavier de Montépin

Romancier populaire français né le 10 mars 1823 à Apremont dans la Haute-Saône, Xavier de Montépin est mort le 30 avril 1902 à Paris. Il repose au cimetière communal de l'Ouest de Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 53 citations de Xavier de Montépin :

On peut pardonner une fois, mais non pas deux !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Rien n'est réel, rien n'est complet sur terre ; l'amour n'est qu'une ombre trompeuse.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Sois heureux, sois bon ; et aux heures de découragements songe qu'il y a un cœur dont tu est l'orgueil et l'idole, la vie et le salut.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Chaque pleur est une perle d'amour.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Il n'y a pas d'éloignement pour les cœurs unis : je le porte en moi, et je suis en lui.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Si le cœur s'éteint, le souvenir reste.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Qu'il est triste d'être trop bonne pour se faire mauvaise, et trop mauvaise pour se faire bonne.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

On ne s'empare des individus que par leurs faiblesses.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Le cœur est fait pour aimer aussi bien que les yeux pour voir et l'esprit pour comprendre.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

À qui sait oser tout peut réussir.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

À quoi bon vivre sans amour et sans liberté !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

La bonté sage, raisonnée, sans cesser d'être tendre, est la seule chose vraie en ce monde.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Les faux jugements, dont nous sommes la cause, finissent par peser sur notre âme.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Qui aime le danger, périra par le danger.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Ce qui est impossible, c'est de jouir d'un bonheur sans susciter l'envie, de là la calomnie.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Cette terre tant calomniée est belle, ce sont les hommes qui en rendent le séjour douloureux.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Marchez ferme, marchez droit, et le bonheur viendra.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Il n'est pas d'âges pour aimer, puisque l'éternité elle-même est l'amour, mais il vient un temps où l'on doit sanctifier les tendresses de son cœur.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

L'indifférence... c'est le bonheur !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Seigneur, domptez ces révoltes ! qu'importe de souffrir en ce monde, premier purgatoire des âmes, si le vrai bonheur nous attend au-delà !
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

À vivre pour penser, on cesse de sympathiser.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Si la jeunesse a des luttes à subir, elle a du moins l'espoir et la foi pour appui.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Malheur aux hommes, de mon temps et de ma race, voués à végéter dans l'inaction, inutiles au pays, à charge pour eux-mêmes.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Physique - L'élégance des formes déguise la pauvreté des caractères.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Triste est la saison où l'on comprend enfin que les bonheurs ne sont qu'illusion.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)