Les dictons pour le mois d'août

Les dictons du mois classés par jour :

Le 1er août :
Qui se marie le 1er août, la corde il se met au cou.
Gardez-vous de mai chaleureux autant que d'août fangeux.
S'il pleut à la saint Pierre-ès-Liens, les noisettes ne vaudront rien.
Lorsqu'il pleut au 1er août, les noisettes sont piquées de poux.
S'il pleut à la saint Pierre-ès-Liens, les noisettes viendront bien.
Chaleurs de mai, fanges d'août, ne font ni grand blé, ni grand moût.
Quand il pleut en août, il pleut miel et moût.
Les brouillards d'août emportent les châtaignes.
Qui dort en août, dort à son coût.
Ce qu'août n'aura cuit, septembre ne le rôtira.
Quand il pleut en août, il pleut du miel et du vin.

Le 2 août :
À la saint Etienne, chacun trouve la sienne.
À la saint Eusèbe, au plus tard fais battre la gerbe.

Le 3 août :
Tels les trois premiers jours d'août, tel le temps de l'automne.
Il faut cueillir les choux, l'un des trois premiers jours d'août.

Le 4 août :
Août donne goût.
Pour leur fête souvent, les sept dormants redressent le temps.

Le 5 août :
Jamais d'août la sécheresse, n'amènera la richesse.
À la saint Abel, faites vos confitures de mirabelles.

Le 6 août :
Août pluvieux, cellier vineux.
Au mois d'août, le vent est fou.

Le 7 août :
Le mois d'août est toujours chaud, quand le premier de l'an est beau.
Qui bat son blé au mois d'août, bat à son goût.

Le 8 août :
À la saint Dominique, te plains pas si le soleil pique.

Le 9 août :
Ce qu'août ne mûrit pas, ce n'est pas septembre qui le fera.
Mois d'août pluvieux, rend le cep vineux.
saint Mathias casse la glace, mais s'il n'en trouve pas il faut bien qu'il en fasse.

Le 10 août :
S'il pleut pour saint Laurent, la pluie est bien à temps.
Saint Laurent partage l'été par le milieu.
Saint Laurent arrange les blés noirs.
Pour la saint Laurent, tout fruit est bon pour les dents.
De saint Laurent à Notre-Dame, la pluie n'afflige pas l'âme.
Qui sème pour saint Laurent, y perd la graine et puis le temps.

Le 11 août :
Si, le jour de sainte Claire, la journée est chaude et claire,
Comptez sur les fruits à couteau, à coup sûr ils seront beaux.
À la sainte Suzanne, veau bien venu qui tête.
À la sainte Claire, s'il éclaire et tonne, c'est l'annonce d'un bel automne.

Le 12 août :
Quiconque en août s'endormira, en janvier s'en repentira.

Le 13 août :
Le temps du 13 août, dure quatre jours.
S'il pleut le jour de sainte Radegonde, la misère s'abat sur le monde.
S'il pleut le jour de sainte Radegonde, misère abonde dans le monde.
À la sainte Radegonde quand l'eau abonde, la misère est dans le monde.

Le 14 août :
À la saint Eusèbe, ponte de poule est faible.
À la saint Eusèbe, un temps sec grossit la gerbe.
Temps trop beau en août, annonce hiver en courroux.

Le 15 août :
Le 15 août le coucou perd son chant, c'est la caille qui le reprend.
S'il pleut pour l'Assomption, tout va en perdition.
Pluie de l'Assomption, huits jours de mouillon.
S'il pleut à Notre-Dame même, chacun encore l'aime.
Au 15 août gros nuages en l'air, c'est la neige pour l'hiver.
La vierge du 15 août, arrange et défait tout.
Du soleil à l'Assomption, beaucoup de vin et du bon.
À la mi-août, l'hiver se noue.
Temps sec en août, et gros nuages bleus, neige pour l'hiver.
Tonnerre au mois d'août, abondance de grappes et bon moût.
Quiconque se marie en août, souvent n'arrose rien du tout.
Quand mi-août est bon, abondance à la maison.

Le 16 août :
De saint Roch la grande chaleur, prépare du vin la couleur.
Après saint Roch, aiguise ton soc.

Le 17 août :
À la saint Hyacinthe, on peut semer sans crainte.

Le 18 août :
À la sainte Hélène, la noix est pleine et le cerneau se met dans l'eau.

Le 19 août :
Quand août est pluvieux, septembre est radieux.
Août tarit les fonts, ou emporte les ponts.

Le 20 août :
Quand arrive la saint Bernard, si tu n'es pas en retard,
Ton blé n'est plus sous le hangar, et le moissonneur a sa part.

Le 21 août :
Je suis le mois d'août où nul loisir on ne peut prendre ou séjourner,
Mais faucher faner par plaisir, mettre en grange, battre et vanner.

Le 22 août :
Belettes blanches de la saint Symphorien, annoncent que l'hiver est en chemin.

Le 23 août :
À la sainte Rose, pour le travailleur pas de pause.
La nuit d'août, trompe les sages et les fous.

Le 24 août :
S'il pleut à la saint Barthélemy, chacun en fait fi.
À la saint Barthélemy, la noix quitte son nid.
À la saint Barthélemy, paie ton dû.
À la saint Barthélemy, la grenouille sort de son nid.
À la saint Barthélémy la perche au noyer, le trident au fumier.

Le 25 août :
Beau temps pour la saint Louis, plusieurs jours sans pluie.
À la saint Louis le foin non rentré, est à moitié gâté.

Le 26 août :
À la saint Césaire, la dernière forte chaleur en l'air.

Le 27 août :
Soleil rouge en août, c'est de la pluie partout.

Le 28 août :
C'est comme s'il pleuvait du vin, fine pluie à saint Augustin.
À la saint Augustin, le soleil a grillé le serpolet et le thym.

Le 29 août :
Pluie à la sainte Sabine, est une grâce divine.
Quand les hirondelles voient la saint Michel, l'hiver ne vient qu'à Noël.

Le 30 août :
À la saint Fiacre soleil ardent, pour huit jours encore du beau temps.
De la pluie en août, n'en faut pas du tout.

Le 31 août :
En août et en vendanges, il n'y a ni fêtes ni dimanches.
Août mûrit septembre vendange, en ces deux mois tout bien s'arrange.
Temps trop beau en août, annonce un hiver en courroux.

Autres rubriques :