Les dictons pour le mois de septembre

Les dictons du mois classés par jour :

Le 1er septembre :
Septembre détruit les ponts ou tarit les fontaines.
Pluie de septembre, joie du paysan.
Septembre se nomme, le mai de l'automne.
Orages de Septembre, neiges de Décembre.
À la saint Loup, l'ail à la terre.
En Septembre, les fainéants peuvent s'en aller pendre.
Quand septembre est venu, si la cigale chante, n'achète point de blé pour le remettre en vente.
En septembre quand l'osier fleurit, le fruit mûrit.
Août mûrit septembre vendange, en ces deux mois tout bien s'arrange.
Quand la cigale chante en septembre, n'achète pas de blé pour le revendre.
S'il fait beau à la saint Gilles, cela durera jusqu'à la saint Michel.

Le 2 septembre :
Septembre se nomme, le mois de l'automne.
En septembre, le fainéant peut aller se pendre.

Le 3 septembre :
À la saint Grégoire, il faut tailler la vigne pour boire.
Pluie de la saint Grégoire, autant de vin en plus à boire.

Le 4 septembre :
Quand il pleut pour les quatre temps, il faut piquer les boeufs et les juments.
Septembre nous produit, le plus délectable des fruits.

Le 5 septembre :
Septembre humide, pas de tonneau vide.
En septembre si trois jours il tonne, c'est un nouveau bail pour l'automne.

Le 6 septembre :
Le vent qui domine aux Quatre Temps, dominera trois mois.
À la saint Onésiphore, la sève s'endort.

Le 7 septembre :
À la saint Cloud sème ton blé, car ce jour vaut du fumier.
À la saint Cloud, la lampe au clou.
À la sainte Reine, sème tes graines.

Le 8 septembre :
Le temps de la nativité, dure tout un mois sans variété.
La nativité de la Vierge fait fuir les hirondelles.
Après la nativité, le regain ne peut plus sécher.

Le 9 septembre :
Septembre emporte les ponts, ou tarit les fontaines.
Pluie de septembre travaille, à la vigne et à semailles.

Le 10 septembre :
À la sainte Inès, travaille sans cesse.
Lorsque beaucoup d'étoiles filent en septembre, les tonneaux sont trop petits en novembre.

Le 11 septembre :
Tu peux semer sans crainte, quand arrive la saint Hyacinthe.
En septembre si trois jours il tonne, c'est un nouveau bail pour l'automne.

Le 12 septembre :
En septembre si tu es prudent, achète grains et vêtements.
Septembre en sa tournure, de mars fait la figure.

Le 13 septembre :
Le coq en septembre chantant la matinée, annonce une abondante rosée.
Septembre humide, pas de tonneaux vides.

Le 14 septembre :
À la sainte Croix, cueille les pommes et gaule les noix.

Le 15 septembre :
La rosée de saint Albin, est, dit-on, rosée de vin.

Le 16 septembre :
Bel automne vient plus souvent que beau printemps.
Orages de septembre, neiges de décembre.

Le 17 septembre :
saint Lambert pluvieux, neuf jours dangereux.
Le jour de la saint Lambert, qui quitte sa place la perd.
La pluie du jour de saint Lambert, il y en a pour un novenaire.

Le 18 septembre :
Froid à la saint Joseph, annonce pour bientôt la neige.
L'hirondelle en septembre abandonne le ciel refroidi de l'automne.

Le 19 septembre :
Qui sème à la saint Janvier, de l'an récolte le premier.
À la saint Janvier, les chrysanthèmes repoussent du pied.

Le 20 septembre :
Gelée blanche de saint Eustache, grossit le raisin qui tache.
Pour saint Agapit, si tu ne veux pas suer enlève tes habits.

Le 21 septembre :
Quand il pleut à la saint Matthieu, fais coucher tes vaches et tes bœufs.
Le lendemain de saint Matthieu, tu sèmes je sème.
Si saint Matthieu pleure au lieu de rire, le vin en vinaigre vire.
Automne en fleurs, hiver plein de rigueurs.
Quand vient saint Matthieu, à l'été on dit adieu.
À la saint Matthieu les jours, sont égaux aux nuits dans leur cours.

Le 22 septembre :
Sème tes blés à la saint Maurice, tu en auras à ton caprice.
Semis de saint Maurice, récolte à ton caprice.
Sème tes pois à la saint Maurice, tu en auras à ton caprice.

Le 23 septembre :
Orages de septembre, neiges de décembre.
À la saint Lin, fais rouir le lin.
À la saint Lin, récolte ton lin.

Le 24 septembre :
En septembre, la bruine, est toujours bonne à la vigne.
À la saint Gérard, les noix sont mûres pour toi et pour moi.

Le 25 septembre :
Brouillards d'automne, beau temps nous donnent.
À la saint Firmin, l'hiver est en chemin.
À la saint Firmin, les beaux jours rebroussent chemin.
À la saint Firmin, bois pas trop de vin.
À la saint Firmin, les blés battent au vent.

Le 26 septembre :
Priez saint Côme et saint Damien, vous vous porterez toujours bien.

Le 27 septembre :
Pluie de septembre travaille, à la vigne et à la semaille.

Le 28 septembre :
Septembre en sa tournure, de mars fait la figure.
Forte chaleur en septembre, à pluie d'octobre il faut s'attendre.

Le 29 septembre :
Quand les hirondelles voient la saint Michel, l'hiver ne vient qu'à Noël.
Pluie de saint Michel sans orage, d'un hiver clément le présage.
À la saint Michel, cueille ton fruit tel quel.
À la saint Michel, départ d'hirondelles.
À la saint Michel, le goûter monte au ciel.
À la saint Michel, tue l'abeille et goûte le miel.
À la saint Michel, la graine de lin s'en retourne au ciel.
À la saint Michel, la chaleur remonte au ciel.
De saint Michel à la Toussaint, le labour en train.
Quand le vent est au nord le jour de la saint Michel, le mois d'octobre est au sec.
Pour la saint Michel, pour semer il est assez tôt.
Il n'est plus après saint Michel de goûter qu'au ciel.
Toutes les pluies perdues, à saint Michel rendues.
Bise à la saint Michel, octobre sec.

Le 30 septembre :
À la saint Jérôme, hoche tes pommes.
saint Jérôme venu, sors ta charrue.
À la saint Jérôme garçon, il faut prendre de ta charrue des manchons.

Autres rubriques :