Lettre de meilleurs voeux d'un neveu à son oncle (1885)

Lettre de bonne année à un oncle

Paris, le 31 décembre 1885.

Mon cher oncle,

J'aurais bien du plaisir à vous souhaiter de vive voix une bonne et heureuse année ; mais, puisque cette fois il m'est impossible de le faire, je confie à ma plume, bien inhabile à les rendre, tous les vœux que je forme pour votre bonheur et votre santé. Recevez donc, mon cher oncle, mes souhaits pour l'année qui va commencer, et croyez que dans mon cœur j'en fais mille fois plus que vous ne pourriez le supposer d'après ce que je vous écris. De vaines paroles ne valent pas les faits par lesquels j'espère vous prouver toute mon affection.

Votre neveu dévoué.


Charles Lupet.