George Sand (6)

Les meilleures paroles de George Sand :

Dieu n'exauce point les vœux de la haine.
George Sand ; Lettres d'un voyageur (1834)

L'homme privé d'idéal est l'esclave de lui-même.
George Sand ; Spiridion (1839)

Oublie la malice des hommes, abandonne-les à leurs souffrances.
George Sand ; Histoire du véritable Gribouille (1851)

C'est parce que je t'aime que je veux te donner des preuves d'amour véritable.
George Sand ; Lavinia (1834)

Le bonheur d'autrui est un spectacle qui dessèche et dévore.
George Sand ; Valentine (1831)

C'est ne pas vivre que de vivre dans le désir et dans l'attente.
George Sand ; Le compagnon du tour de France (1841)

Tout est beau et serein dans la mort du juste ; son départ cause des larmes, mais son souvenir laisse l'espérance et la consolation sur la terre.
George Sand ; L'histoire de ma vie (1855)

La foi est un sanctuaire d'où l'on sort avec un front serein et une âme bienveillante.
George Sand ; L'histoire de ma vie (1855)

Les uns ont de la chance, les autres n'en ont pas : Ça dépend du numéro qu'on tire en venant au monde.
George Sand ; Mademoiselle Merquem (1868)

C'est être heureux que de vivre dans deux âmes à la fois.
George Sand ; Mademoiselle Merquem (1868)

L'amour, c'est le complément de la vie, c'est son apogée ; c'est végéter que d'être seul.
George Sand ; Mademoiselle Merquem (1868)

Dieu laisse les orgueilleux à eux-mêmes.
George Sand ; Le marquis de Villemer (1861)

Le grand amour, ce rêve de toute une vie !
George Sand ; Françoise, II, 10 (1856)

L'amour ne vit que d'enthousiasme ; tout ce qui porte atteinte à sa délicatesse le flétrit.
George Sand ; Horace, I (1842)

Oubliez l'ingrat qui vous abandonne ; souvenez-vous de l'ami dévoué qui vous reste fidèle.
George Sand ; Les sept cordes de la lyre (1840)

L'âme est une lyre dont il faut faire vibrer toutes les cordes.
George Sand ; Les sept cordes de la lyre (1840)

L'amour est la seule chose qui puisse être infinie dans le cœur de l'homme.
George Sand ; Les sept cordes de la lyre (1840)

Changer d'amant n'est pas changer d'amour.
George Sand ; Lélia (1833)

Heureux celui qui peut espérer de ressentir un nouvel amour !
George Sand ; Jacques (1834)

L'amour est une fleur trop délicate pour se relever quand on l'a foulée.
George Sand ; Elle et lui (1859)

Prêcher l'union quand on s'égorge, c'est crier dans le désert.
George Sand ; La petite Fadette (1849)

La vie d'un ami, c'est la nôtre, comme la vraie vie de chacun est celle de tous.
George Sand ; L'histoire de ma vie (1855)

Un homme qui parle d'amour avec esprit est médiocrement amoureux.
George Sand ; Indiana (1832)

L'amour est un contrat aussi bien que le mariage.
George Sand ; Indiana (1832)

Vous souhaitez lire les citations d'un autre auteur ?