Sacha Guitry (4)

Les meilleures paroles de Sacha Guitry :

Quand on est dans le malheur, on ne peut guère compter sur ses amis intimes.
Sacha Guitry ; Pensées, maximes et anecdotes (1992)

L'amour est cruel et exigeant, et pourtant je le bénis, car sans lui je ne pourrais pas vivre.
Sacha Guitry ; Faisons un rêve (1936)

On dit d'un homme qu'il est cruel quand il n'aime plus ; c'est inexact, c'est quand il aime qu'il est cruel.
Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)

Le bonheur, c'est d'aimer une femme et d'être aimé d'elle sans raison, sans contrainte et parce qu'elle est belle.
Sacha Guitry ; Deburau (1918)

Il n'y a pas deux façons d'aimer quand on aime vraiment et pour le dire on dit : « Je t'aime ! » et tout est dit !
Sacha Guitry ; Je t'aime (1920)

J'étais, vois-tu, si pauvre avant de te connaître... maintenant je suis riche, inépuisablement !
Sacha Guitry ; Deburau (1918)

Dire à une très jolie femme qu'elle nous plaît, c'est vouloir passer à ses yeux pour un naïf ou pour un insolent, car, de toute façon, c'est lui dire : Vous ne plaisez qu'à moi, profitez-en, madame !
Sacha Guitry ; Pensées, maximes et anecdotes (1992)

Il y a des femmes si susceptibles et qui sont tellement assoiffées d'égards qu'on n'ose pas se permettre de ne pas leur faire la cour.
Sacha Guitry ; Pensées, maximes et anecdotes (1992)

Le mariage est comme le restaurant : à peine est-on servi qu'on regarde ce qu'il y a dans l'assiette du voisin.
Sacha Guitry ; Pensées, maximes et anecdotes (1992)

C'est un prodige qu'un homme et une femme faits pour vivre ensemble puissent vivre ensemble.
Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)

Vous avez beau l'épouser, lui donner votre nom, elle n'entre dans votre famille que du jour où elle vous donne un enfant - car elle le donne à votre père, à votre mère, à vos aïeules ce jour-là.
Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)

Méfiez-vous des femmes qu'on épouse, car celles qui ne vous trompent pas vous le reprochent toute votre vie – comme si c'était de votre faute – alors que, le plus souvent, ce n'est même pas de la leur !
Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)

Je ne suis pas l'ennemi du mariage, au contraire, j'adore la vie à deux – mais je suis l'ennemi des mauvais mariages, car les gens mal mariés, maussades, infidèles et malheureux, font du tort à l'amour !
Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)

La vie est un enchantement à la condition qu'on n'ait pas de remords.
Sacha Guitry ; Et Sacha vous est conté / Lana Guitry (1960)

Il y a certaines assurances sur la vie qui ressemblent à des assurances sur la mort.
Sacha Guitry ; Un tour au paradis (1933)

Une femme qui s'en va avec son amant n'abandonne pas son mari, elle le débarrasse d'une femme infidèle.
Sacha Guitry ; Nouveau testament (1934)

Vous savez que c'est la première fois que je trompe mon mari ! — Mais moi aussi, c'est la première fois que je le trompe, votre mari.
Sacha Guitry ; Pages choisies (1932)

On ne reprend pas une femme, elle revient d'elle-même, si elle doit revenir.
Sacha Guitry ; Françoise (1932)

À force de changer de femme, on finit par changer soi-même !
Sacha Guitry ; Quadrille (1937)

N'épouse pas une femme qui a vingt ans de moins que toi, c'est courir deux risques : qu'elle te quitte, ou bien qu'elle reste.
Sacha Guitry ; Une petite main qui se place (1922)

Ça c'est vu des gens qui ne pouvaient pas se quitter tellement ils se disputaient bien ensemble.
Sacha Guitry ; Toâ, c'est Florence remaniée (1949)

Mon Dieu, mais que c'est donc joli une femme jolie ! c'est insensé pour les yeux, quel régal !
Sacha Guitry ; Deburau (1918)

Faites semblant de demander aux autres leur avis, parce que la politesse est chose exquise !
Sacha Guitry ; Napoléon (1955)

On peut avoir deux avis différents sur une même question.
Sacha Guitry ; Et Sacha vous est conté / Lana Guitry (1960)

L'hypocrisie des petits bourgeois fait naître dans certaines âmes une méfiance de la vie.
Sacha Guitry ; Théâtre (1964)