Les pensées et réflexions sur le coeur

Les pensées d'auteurs connus sur coeur :

Le cœur de l'homme est-il ainsi fait que l'orgueil seul le soutienne dans sa force ?
Pensée de George Sand ; Les sept cordes de la lyre (1840)

Le plus grand péché de la vie, c'est d'enfouir son cœur quand on est aimant.
Pensée de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 octobre 1872.

Le cœur qui déleste est plus près de l'affection que celui qui s'est refroidi.
Pensée de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 13 (1861)

Un cœur a souvent deux portes ; l'une pour vous faire entrer, l'autre pour vous faire sortir.
Pensée de Honoré de Balzac ; Peines de cœur d'une chatte anglaise (1841)

Ceux qui n'ont pas de cœur n'ont pas de couilles, c'est tout simple.
Pensée de Gilles Archambault ; Enfances lointaines (1972)

Que peuvent sur un cœur égaré les conseils de la raison ?
Pensée de Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des roses - XIIIe siècle.

Le cœur, c'est une intelligence qui peut venir même aux imbéciles.
Pensée de Christian Bobin ; La lumière du monde (2001)

Rien n'est sérieux pour l'esprit ; tout peut le devenir pour le cœur.
Pensée de Jean Rostand ; Le carnet d'un biologiste (1959)

Un cœur n'est pas longtemps le maître de ses vœux.
Pensée de Thomas Corneille ; Stilicon (1660)

Il ne suffit pas que le coeur soit d'or : il faut encore qu'il soit délicatement ouvré.
Pensée de Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Cœur léger cœur changeant cœur lourd, le temps de rêver est bien court.
Pensée de Louis Aragon ; Bierstube Magie allemande (1956)

Ce qui vient du cœur peut s'écrire, mais non ce qui est le cœur lui-même.
Pensée de Alfred de Musset ; Emmeline (1837)