Les pensées et réflexions sur la douleur

Les pensées d'auteurs connus sur douleur :

La douleur, affolée et réduite aux abois, de la froide raison n'écoute plus la voix.
Pensée de Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

La douleur vieillit le corps de l'homme, le désir de son âme le rajeunit.
Pensée de Rina Lasnier ; Voir la nuit (1981)

Toujours dans la douleur on verse quelques pleurs, on croit dans l'avenir ne voir que des malheurs.
Pensée de Jean-François de La Harpe ; Mélanie, ou les vœux forcés, I, 1 (1770)

Épanchez en secret votre douleur dans le sein d'un serviteur fidèle.
Pensée de Jean Racine ; Iphigénie, I, I, le 18 août 1674.

Une longue douleur ne peut rendre qu'imbécile ou saint.
Pensée de Emil Michel Cioran ; Le livre des leurres (1936)

La douleur qui se tait est celle qui inspire le plus d'intérêt.
Pensée de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 37 (1861)

L'attente d'une douleur nous aguerrit contre elle ; la perte imminente d'un parent ou d'un ami, la chute pendante d'une fortune, le revers prévu d'une entreprise, nous la rendent plus traitable ; en souffrant par avance d'un mal à venir, son coup nous accable moins lorsqu'il nous frappe. Au contraire, une douleur imprévue nous affecte beaucoup, elle devient souvent plus grande que sa cause ; mais alors elle ne dure pas ; elle se brise souvent contre la réflexion.
Pensée de Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Avoir de la douleur, c'est vivre, c'est en être, c'est y être encore.
Pensée de Albert Cohen ; Le livre de ma mère (1954)

Modère ta douleur ; arme-toi de constance.
Pensée de Lucien Émile Arnault ; Régulus, III, 2 (1822)

La douleur veut être solitaire.
Pensée de Marie-Joseph Chénier ; Jean Calas, III, 3 (1791)

Une douleur surmontée, c'est presque une joie de gagnée.
Pensée de Pascal Bruckner ; Les voleurs de beauté (1997)

Quand la cicatrice est faite, l'ancienne douleur se convertit en indifférence.
Pensée de Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Ce qui stupéfie, c'est d'aller jusqu'à envier la grande douleur d'un imbécile.
Pensée de Jean-Paul Sartre ; L'idiot de la famille (1971-1972)

L'instant qui amène la douleur est suivi de l'instant qui amène la consolation.
Pensée de Phocylide de Milet ; Les sentences et adages - VIe s. av. J.-C.

La douleur est un mal qu'un prompt remède irrite.
Pensée de Thomas Corneille ; Ariane, V, 6 (1672)

La douleur est extrême, lorsque l'on voit partir la personne que l'on aime.
Pensée de Carbon de Flins des Oliviers ; La jeune hôtesse, II, 11 (1791)

Toute douleur qui n'aide personne est absurde.
Pensée de André Malraux ; La condition humaine (Prix Goncourt) (1933)

Bravez la douleur : elle passera, ou vous passerez.
Pensée de Sénèque ; De la providence, VI - env. 45 ap. J.-C.

L'étendue de ma douleur doit égaler la grandeur de sa cause.
Pensée de William Shakespeare ; Antoine et Cléopâtre (1607)

La vraie douleur est incompatible avec l'espoir.
Pensée de Lautréamont ; Poésies I (1870)

La permanence et la durée ne sont promises à rien, pas même à la douleur.
Pensée de Marcel Proust ; À l'ombre des jeunes filles en fleurs (1919)

Il n'est pas de douleur que le sommeil ne sache vaincre.
Pensée de Honoré de Balzac ; Cousin Pons (1847)

À une douleur oubliée, il n'est pas difficile de faire succéder le sentiment de la joie.
Pensée de Charles de Saint-Évremond ; Lettre à Mr le Comte d'Olonne (1674)

Le cœur suit son instinct, et il ne connaît que la séparation quand sa douleur est une certitude.
Pensée de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 août 1868.

L'amitié doit siéger auprès de la douleur.
Pensée de Jean Frain du Tremblay ; Les deux moineaux (1703)