Les pensées et réflexions sur l'esprit

Les pensées d'auteurs connus sur esprit :

J'ai commencé à avoir de l'esprit le jour où j'ai commencé à être moi.
Pensée de Paul Léautaud ; Le journal littéraire (1968)

L'esprit de l'homme est comme l'esprit-de-vin. Trop concentré, on ne le supporte pas ; trop étendu, on ne le sent pas.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

L'esprit est à la conversation ce que l'assaisonnement est à une sauce : s'il n'y en a pas assez, elle deviendra fade ; s'il y en a trop, elle deviendra indigeste.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

Pour plaire dans le monde, tout dépend de l'esprit, de la tournure d'esprit et de la présence d'esprit.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

L'esprit, comme le meilleur gardien, peut avoir parfois ses moments d'absence.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

Les gens adroits se servent de l'esprit qu'ils ont pour cacher celui qui leur manque.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

Un esprit de travers est comme un bateau dont la charge porte d'un seul côté, il ne peut manquer d'aller à la dérive.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

Chez la femme, l'esprit sert souvent à cacher le sentiment, chez l'homme il sert souvent à cacher le vide.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

L'esprit le plus obscur, comme le ciel le plus sombre, peut avoir ses éclairs qui l'illuminent.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

Pour avoir cours chez les masses, l'esprit, comme l'argent, doit être changé en billon.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

L'esprit actif amène les idées, le flâneur les saisit au passage.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

Les travers donnent du relief à l'esprit comme les belles horreurs en donnent à la nature, par leur énormité.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

On reconnaît qu'un esprit commence à vieillir quand il commence à se reproduire.
Pensée de Charles Dollfus ; La nature humaine (1868)

La légèreté de l'esprit et les grâces de la conversation sont un don de la nature ou le fruit d'une éducation commencée au berceau.
Pensée de Honoré de Balzac ; La maison du chat-qui-pelote (1830)

L'esprit exclusif, dédaigneux et railleur n'a jamais servi de base à rien de grand ni de durable.
Pensée de Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)

Un esprit immobile est celui qui ne rêve que de nuit.
Pensée de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Un bel esprit qui sait croquer des caractères et garde le silence ne peut que nous impressionner !
Pensée de Virginia Woolf ; Virginia Woolf par elle-même (1956)

Qui n'a pas l'esprit de son âge de son âge a tout le malheur.
Pensée de Voltaire ; Stance à Madame du Châtelet (1741)

Quand on est plat avec de l'esprit, à coup sûr on est un sot.
Pensée de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Les pensées et réflexions morales (1760)

Il y a généralement plus d'esprit que de talent en ce monde, la société fourmille de gens d'esprit qui manquent de talent.
Pensée de Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Il est des gens ne se doutant pas plus qu'ils ont de l'esprit qu'un pommier ne sait qu'il produit de bons fruits.
Pensée de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

II n'est pas rare de voir des hommes sans esprit qui n'ont jamais vécu qu'avec des gens d'esprit.
Pensée de Gabriel Sénac de Meilhan ; De l'esprit des gens du monde (1795)

La léthargie de l'esprit est bien plus ordinaire chez les hommes que celle du corps.
Pensée de Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)

Les censeurs à petit esprit voient une tache dans le caillou d'une vaste mosaïque.
Pensée de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)

L'esprit sans jugement est un bien mauvais meuble.
Pensée de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)