Les pensées et réflexions sur pardonner

Les pensées d'auteurs connus sur pardonner :

L'amour bafoué pardonne ; les intérêts trahis ne pardonnent jamais.
Pensée de Jean Dutourd ; Le spectre de la rose (1986)

On ne pardonne point à qui nous a deviné quand on se sent coupable.
Pensée de Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er mars 1778.

Il faut beaucoup pardonner pour l'amour de Dieu, et beaucoup oublier pour l'amour de soi.
Pensée de Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)

Qui ne pardonne à personne n'est pas digne de pardon.
Pensée de Démosthène ; Les Philippiques - IVe s. av. J.-C.

Soyez aussi aimable, aussi honnête qu'il soit possible ; aimez la femme la plus parfaite qui se puisse imaginer, vous n'en serez pas moins dans le cas de lui pardonner ou votre prédécesseur ou votre successeur.
Pensée de Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)

Il faut pardonner d'avoir déchiré un cœur, les hommes ne savent pas le mal qu'ils font, et la société leur persuade que c'est un jeu de remplir une âme de bonheur, et d'y faire ensuite succéder le désespoir.
Pensée de Germaine de Staël ; Corinne ou l'Italie (1807)

En pardonnant une offense, on se montre supérieur à son ennemi.
Pensée de Francis Bacon ; Essais, IV (1597)

Pardonner sans compensation de la moindre gratitude, voilà le pardon purement religieux.
Pensée de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 juillet 1875.

Il est plus difficile de pardonner à ceux qui nous méconnaissent qu'à ceux qui nous calomnient.
Pensée de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 novembre 1863.

L'amour-propre du prochain ne nous pardonne guère une blessure.
Pensée de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 janvier 1866.

On ne pardonne vraiment que l'impardonnable.
Pensée de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

À celui qui m'a trompé, j'ai pardonné mais je n'oublierai jamais.
Pensée de Robert Sabatier ; Diogène (2001)

Il faut pardonner, et non pas blâmer.
Pensée de Robert Sabatier ; Le goût de la cendre (1955)

Il y a des outrages que les Belles ne pardonnent jamais.
Pensée de Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)

L'amour pardonne presque toujours les étourderies, quelquefois les imprudences, rarement les indiscrétions.
Pensée de Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)

On pardonne rarement un désistement injustifié de dernière minute.
Pensée de Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)

Si je n'ai pu apprendre à estimer certains hommes, j'ai du moins appris à leur pardonner, et à sentir qu'on a toujours plus ou moins besoin de ce retour d'indulgence de leur part.
Pensée de François-Rodolphe Weiss ; Les principes philosophiques et moraux (1785)

Les femmes pardonnent tout à un mari qui leur donne ce qu'elles veulent, mais au moindre refus, de combien de torts ne se souviennent-elles pas dans un instant !
Pensée de Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)

Une femme peut tout pardonner, excepté qu'on ne s'intéresse pas à elle.
Pensée de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Les femmes ne pardonnent pas grand-chose, et la maladresse moins que le reste. L'homme maladroit fait la femme ridicule.
Pensée de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Les femmes pardonnent et comprennent tout, hormis l'indifférence.
Pensée de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

À mesure que l'on vit plus, on doit pardonner davantage.
Pensée de Jean-François de La Harpe ; Le Lycée, ou cours de littérature (1798-1804)

Les partis se pardonneraient, s'ils pouvaient se voir et s'entendre.
Pensée de Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)

Dieu tend une main à celui qui donne, il en tend deux à celui qui pardonne.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

Pour savoir combien l'on s'aime il faut avoir quelque chose à se pardonner.
Pensée de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)