Les pensées et réflexions sur plaire

Les pensées d'auteurs connus sur plaire :

Jamais une femme ne vous sait mauvais gré de plaire à plusieurs, pourvu qu'elle soit toujours préférée : ce sont autant de triomphes de plus.
Pensée de Ninon de Lenclos ; Lettre au marquis de Sévigné (date inconnue)

Pour me plaire avec des gens, j'ai besoin de me sentir en accord avec eux.
Pensée de Simone de Beauvoir ; La force des choses (1963)

Rien, à bien des égards, n'est parfait, que ce qui plaît.
Pensée de Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

On ne plaît pas longtemps lorsqu'on n'a qu'une sorte de goût.
Pensée de Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

II est plus aisé de plaire aux femmes avec de grands défauts qu'avec des vertus médiocres.
Pensée de Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Celui qui se plaît, plaît rarement aux autres.
Pensée de la France ; Le livre des proverbes français (1859)

Soyez bon et de bonne humeur, et vous plairez.
Pensée de la France ; Le livre des proverbes français (1859)

Lorsque, vers son déclin, le soleil nous éclaire, l'éclat de ses rayons n'en est point affaibli : on est vieille à vingt ans si l'on cesse de plaire, mais qui plaît toujours à cent ans meurt sans avoir vieilli.
Pensée de Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)

Il est des femmes qui conservent la faculté d'aimer longtemps après avoir perdu celle de plaire ; je ne conçois guère d'état plus pitoyable. Il en est d'autres, au contraire, qui inspirent encore l'amour lorsqu'elles ne peuvent plus l'éprouver. Pour celles-ci, le déclin des ans est doux et facile. Elles restent jusqu'à la fin dans la dignité du rôle que la délicatesse de nos mœurs leur a tracé.
Pensée de Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)

Savoir plaire, c'est un bon moyen pour réussir dans la vie.
Pensée de Jean-Baptiste-Antoine Suard ; De la bonté du cœur (1805)

Vouloir plaire innocemment, c'est une manière d'aimer son prochain : ouvrez donc, ouvrez à larges portes le monde du plaisir à cette ardeur qui est encore de l'innocence ; et laissez marcher de pair l'âge de l'insouciance et l'âge des amusements, ils vont si bien ensemble !
Pensée de Ernest Legouvé ; Histoire morale des femmes (1848)

Pour plaire, il faut savoir descendre de son piédestal et se mettre à la portée du plus grand nombre.
Pensée de Charles-Joseph de Ligne ; Les lettres, maximes et pensées (1809)

L'homme est si vain qu'on ne saurait lui plaire à moins de le flatter.
Pensée de Jean-François Marmontel ; Les leçons d'un père à ses enfants (1806)

Si vous voulez à la fois plaire et vous instruire, parlez à chacun de ce qu'il sait le mieux.
Pensée de Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les pensées détachées (1808)

Au lieu d'être artificieux pour plaire, il suffira d'être bon ; au lieu d'être faux pour flatter les faiblesses des autres, il suffira d'être indulgent.
Pensée de Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)

Le plus malheureux des hommes est celui qui ne plaît à personne.
Pensée de Martial ; Les épigrammes - env. 90 ap. J.-C.

On plaît souvent en parlant peu ; on plaît rarement en parlant trop.
Pensée de Marie du Deffand ; Les maximes et pensées (1780)

Les soins qu'on se donne pour plaire à quelqu'un qu'on n'aime pas sont toujours des efforts inutiles ; mais quand on aime véritablement, on plaît sans artifices, sans peine et sans embarras.
Pensée de Jean-Jacques Rousseau ; Les pensées d'un esprit droit (1826)

Il ne faut que se prêter aux choses qui plaisent.
Pensée de La marquise de Lambert ; L'avis d'une mère à son fils (1726)

L'amour ne va jamais sans le désir de plaire.
Pensée de Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)

Il n'y a rien qui puisse plaire toute la vie, excepté la vie !
Pensée de Francis Picabia ; Dits et aphorismes (1960)

Tous ceux qui se plaisent se conviennent.
Pensée de Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)

La misère est le creuset où Dieu se plaît à éprouver nos forces.
Pensée de Honoré de Balzac ; Les ressources de Quinola, IV, 10 (1842)

Plaire n'est pour l'homme qu'un moyen de succès ; tandis que pour la femme, c'est le succès même.
Pensée de Pierre Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses (1782)

La beauté plaît davantage sans ornements.
Pensée de Plaute ; Mostellaria - IIe s. av. J.-C.