Sacha Guitry (3)

Les meilleures pensées de Sacha Guitry :

On n'est pas infaillible parce qu'on est sincère.
Sacha Guitry ; Quadrille (1937)

N'est pas cocu qui veut.
Sacha Guitry ; Elles et toi (1946)

Le bonheur à deux, ça dure le temps de compter jusqu'à trois.
Sacha Guitry ; Mémoires d'un tricheur (1935)

Dieu, que tu étais jolie ce soir au téléphone !
Sacha Guitry ; Elles et toi (1946)

Si une femme est adorée, elle est donc adorable.
Sacha Guitry ; L'amour masqué (1923)

Tout nous trahit lorsque nous trahissons.
Sacha Guitry ; Quadrille (1937)

Aimer, c'est faire constamment l'amour, à tout propos, jusqu'en paroles.
Sacha Guitry ; Elles et toi (1946)

On n'est jamais trompé par celles qu'on voudrait.
Sacha Guitry ; N'écoutez pas, Mesdames (1942)

Quand on a vingt ans de plus qu'une femme, c'est elle qui vous épouse.
Sacha Guitry ; Quadrille (1937)

Le plaisir de mentir, c'est une des grandes voluptés de la vie.
Sacha Guitry ; Mon père avait raison (1919)

S'aimer pour la vie, il faut en être convaincu ; mais il ne faut pas en être sûr.
Sacha Guitry ; Et Sacha vous est conté / Lana Guitry (1960)

La vanité, c'est l'orgueil des autres.
Sacha Guitry ; Jusqu'à nouvel ordre (1913)

Se séparer, ce n'est pas quitter quelqu'un, c'est se quitter tous les deux. Quand on se quitte, l'un ne s'en va pas plus que l'autre.
Sacha Guitry ; Quadrille (1937)

Les paresseux essaient en vain de travailler, moi j'essaie en vain de ne rien faire.
Sacha Guitry ; Le veilleur de nuit (1911)

Redouter l'ironie, c'est craindre la raison.
Sacha Guitry ; In l'esprit de Guitry.

Il y a des femmes dont l'infidélité est le seul lien qui les attache encore à leur mari.
Sacha Guitry ; Elles et toi (1946)

Si on veut garder sa femme pour soi, il ne faut pas la choisir trop jolie.
Sacha Guitry ; Théâtre (1964)

Quand un mensonge ne prend pas c'est qu'il est bête.
Sacha Guitry ; Frans Hals (1931)

L'un des mensonges les plus fructueux, les plus intéressants qui soient, et l'un des plus faciles en outre, est celui qui consiste à faire croire à quelqu'un qui vous ment qu'on le croit.
Sacha Guitry ; Toutes réflexions faites (1947)

Ce qui fait le charme de la vie, ce sont les femmes des autres.
Sacha Guitry ; La fin du monde (1935)

Tant qu'on n'aime quelqu'un que pour ses qualités, ce n'est pas grave encore, mais le jour où l'on se prend à aimer ses défauts, c'est l'amour. Aimer des défauts, c'est prendre leur défense.
Sacha Guitry ; Pages choisies (1932)

Les réconciliations entre amis très intimes creusent définitivement le fossé qui les sépare. Leur brouille n'effaçe pas leur amitié, mais leur réconciliation n'efface pas leur brouille.
Sacha Guitry ; Pages choisies (1932)

Qui trouve une femme jolie, en devient amoureux.
Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)

Il y a deux choses inadmissibles sur la terre : la mort, et les impôts.
Sacha Guitry ; Beaumarchais (1950)

Applaudir quelqu'un, c'est presque lui serrer la main.
Sacha Guitry ; Les desseins de la providence (1932)