François-Marie Arouet, dit Voltaire (4)

Les meilleures pensées de Voltaire :

Voulez-vous vivre heureux, vivez toujours sans maître.
Voltaire ; Quatrième discours, De la modération en tout (1737)

Pour les cœurs corrompus l'amitié n'est point faite.
Voltaire ; Quatrième discours, De la modération en tout (1737)

Si la gloire d'un rival s'obstine à t'outrager ; c'est en le surpassant que tu dois t'en venger.
Voltaire ; Troisième discours, De l'envie (1734)

Il faut penser à l'avenir, et oublier le passé, car celui-là reste tel qu'il est.
Voltaire ; Lettre du roi de Prusse à Voltaire, le 28 février 1775.

Renoncer aux dieux que l'on croit dans son coeur, c'est le crime d'un lâche et non pas une erreur.
Voltaire ; Alzire, ou Les Américains (1736)

Qui discute a raison, et qui dispute a tort.
Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

Mon cœur à l'amour quelquefois s'abandonne : j'ai peu de tempérament, mais ma maîtresse toujours me pardonne, et je l'aime plus tendrement.
Voltaire ; Lettre à M. De Cideville, le 14 octobre 1733.

Il est dans la beauté et dans la vertu un charme invincible qui fait tomber les portes de fer, et qui amollit les cœurs de bronze !
Voltaire ; L'ingénu, XVIII (1767)

Le temps adoucit tout.
Voltaire ; L'ingénu, XX (1767)

L'absence augmente toujours l'amour qui n'est pas satisfait.
Voltaire ; L'ingénu, XIV (1767)

Le bon sens un état mitoyen entre la stupidité et l'esprit.
Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

L'optimisme, c'est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal.
Voltaire ; Candide, ou l'optimisme (1759)

Travaillons sans raisonner, c'est le seul moyen de rendre la vie supportable.
Voltaire ; Candide, ou l'optimisme (1759)

Si mes amis sont heureux, je serai moins misérable.
Voltaire ; Sur l'usage de la vie (1740)

Le bonheur est un mot abstrait composé de quelques idées de plaisir.
Voltaire ; Le sottisier (1883)

Le plaisir est plus rapide que le bonheur et le bonheur que la félicité.
Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

On aime la vie, mais le néant ne laisse pas d'avoir du bon.
Voltaire ; Lettre à La marquise du Deffand, le 1er novembre 1769.

Si le passé est accouché du présent, le présent accouche du futur ; tout a des pères, mais tout n'a pas toujours des enfants.
Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

Le présent accouche de l'avenir.
Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

Pour mieux savoir aimer, haïssez-vous vous-même.
Voltaire ; La fête de Bélébat (1725)

Dieu nous a donné le vivre ; c'est à nous de nous donner le bien vivre.
Voltaire ; Le sottisier (1883)

L'état du mariage est des humains le plus cher avantage.
Voltaire ; L'enfant prodigue, II, 1, le 10 octobre 1736.

Les historiens qui croient qu'on peut prédire l'avenir, sont bien indignes d'écrire le passé.
Voltaire ; Essai sur les mœurs et l'esprit des nations (1756)

Un honnête homme tient sa promesse ; un roi sage tient ses traités.
Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

La vie est prodigieusement ennuyeuse quand elle est uniforme.
Voltaire ; Lettre à Marie du Deffand, le 18 février 1760.