Les petits poèmes :

Les amoureux.

Recueil : Romances et poésies (1664)

L'eau qui caresse le rivage,
La rose qui s'ouvre au zéphir,
Le vent qui rit sous le feuillage,
Tout dit qu'aimer est un plaisir.

De deux amants l'égale flamme
Sait doublement les rendre heureux.
Les indifférents n'ont qu'une âme ;
Mais lorsqu'on aime, on en a deux.


Madeleine de Scudéry Haut de page

Chéri, tu m'aimes comment ?

Recueil : Romances et poésies (2014)

Je t'aime douce et câline,
Toi que j'aime d'amour ;
Je t'aime espiègle et taquine,
Toi qui hantes mes jours.


Maxalexis Haut de page

Mon amour.

Recueil : Poésie d'amour (2011)

À l'aube de mon bonheur
Il y a ton sourire
Débordant plein de chaleur
Débordant plein de soupirs.

C'est un besoin, une envie
Qui jour et nuit résonne
Qui t'appelle les jours de pluie
Et sur ma peau frissonne.

À l'aube de ma vie
Il y a ta présence
Sans toi mon cœur brise fuit
Sans toi ma tête ne pense.


Ralph Lafontaine Haut de page

Pour toi ma chérie.

Recueil : Ballon d'essai (1802)

Pour toi, femme chérie,
Je crois
Que j'offrirais ma vie
Cent fois ;
Mais, satisfait de suivre
Ta loi,
J'aime cent fois mieux vivre
Pour toi.

Je n'aime rien au monde
Sans toi ;
Tout me plaît à la ronde
Par toi :
Ma richesse et ma gloire,
C'est toi ;
J'ai chanté... je vais boire
Pour toi.


Armand Gouffé Haut de page

Je t'aimerai toujours.

Recueil : Poésies diverses (1682)

T'aimer, te voir, est mon bonheur suprême,
À ton prénom seul je me sens enflammer ;
Rigueurs, dépit, caprices, rivaux même,
Rien ne pourra m'empêcher de t'aimer :
Tant que tes yeux, ton aimable sourire
Auprès de moi fixeront mon coeur ;
Je t'aimerai tant que de ta personne
Seront jaloux les Grâces, les Amours ;
Je t'aimerai tant que tu seras bonne :
C'est dire, enfin : je t'aimerai toujours !


Claude-Emmanuel Lhuillier Haut de page

Quand je ferme les yeux.

Recueil : Poèmes d'amour (2008)

Quand je ferme les yeux
Vous êtes là près de moi
Je sens sur mon épaule
S'appuyer votre bras
D'un souffle la chaleur
Se poser sur mon cou
Quand je ferme les yeux
Je suis tout contre vous.

Quand je ferme les yeux
C'est votre voix tout bas
Qui me dit à l'oreille
Des mots d'amour si doux
J'ai encore sur ma bouche
De vos lèvres le goût
Quand je ferme les yeux
Je ne sens plus que vous.


Laure Bachelier Haut de page