La jalousie, de Yves Le Guern (2001)

La jalousie.

Recueil : Poésie d'amour (2001)

De ce regard qui les illumine
De ces sourires qu'elle leur donne
Mon cœur s'inquiète et la peur le mine
Et la crainte seule y fredonne.

De ces douces mains qui les effleure
De ces paroles qui les enivrent
Mon cœur s'affole et mon âme pleure
Et la crainte froide étend son givre.

Un mot, dans mon cœur toujours résonne
Car la crainte seule, y fredonne
Un mot, et mon cœur ne peut plus vivre

Car la crainte froide étend son givre
Ce mot qui enserre mon cœur meurtri
Et qui n'est autre que la jalousie.


Yves Le Guern.