Le baiser d'un enfant, de Jules Canonge (1869)

Le baiser d'un enfant.

Recueil : Varia (1869)

Quand de ses petits bras un enfant vous enlace,
D'un baiser quand il cherche en souriant la place,
Un éblouissement passe devant nos yeux ;
Nous oublions ce monde et nous rêvons les cieux.

Ce qu'alors nous transmet, par un touchant mystère,
Le baiser de l'enfant, terrestre Séraphin,
C'est l'esprit et le cœur, c'est l'âme de sa mère ;
Or, l'âme d'une mère est un trésor divin ;

Voilà pourquoi je sens, doucement empressées,
Naître et fleurir en moi de si bonnes pensées,
Depuis l'heure, Madame, où votre bel enfant
Imprima sur mon front son baiser triomphant !


Jules Canonge.