L'infidèle, de Bernard Lanza (1869)

L'infidèle.

Recueil : Poésie d'amour (2002)

Dans le lit dévasté,
Il ouvre les yeux près d'elle ;
Paisible, à son côté,
Elle sommeille, l'infidèle.

Il l'aime follement,
Lui a tout pardonné ;
Elle a fait le serment
De ne plus se donner...

Qu'à celui qui, toujours,
Sans jamais la trahir,
Lui prouva son amour,
Lui montra son désir.

Tiendra-t-elle sa promesse ?
Il voudrait bien le croire,
Mais cette femme maîtresse
Lui en fit tellement voir...

Que le doute subsiste,
Il la sait très frivole,
Et cela le rend triste
D'avoir le mauvais rôle.

Cocu, mais pas content !
Et pourtant il l'adore ;
Et il passe du bon temps
À jouir de son corps...


Bernard Lanza.