La douleur de l'infidélité, de Maxalexis

L'infidélité.

Recueil : Poésie d'amour (2007)

Je savais vos désirs, vos plaisirs, vos soupirs,
Vous trahissent encore sans l'ombre d'un remords.
Je connais vos tourments, vos serments, vos amants,
Vous encensent à outrance sans l'ombre d'une chance.

Je savais vos absences, vos souffrances, vos silences,
Vous rendent inaccessible sans espoir de possible.
Je connais vos faiblesses, vos promesses, vos détresses,
Vous laissent à la merci du premier bel esprit.

Je savais vos folies, vos non-dits, vos amis,
Vous imaginent encore sans mot de réconfort.
Je connais vos câlins, vos dédains, vos béguins,
Vous offrent des bijoux sans un seul mot de vous.

Je savais vos atouts, vos dégoûts, vos jaloux,
Vous inondent de lettres, vous répondez « peut-être »
Je connais vos menaces, vos audaces, vos angoisses,
Vous apportent la lueur des battements d'un cœur.

Il faudra que j'apprenne à partager l'amour,
Avec les autres troubadours,
Qui voudraient m'enlever mon autre paradis,
Aux parfums d'au revoir... chéri !

Mais...
Quelque soit ta vie et quelque soit ton choix,
Je me souviendrai de tous ces moments-là,
Si doux, si complices, mais si fragiles parfois.
Quelque soit ma vie et quelque soit mon sort,
Je ne veux pas vivre dans un autre décor,
Sans ta voix, tes mots me manquent et me dévorent.
Je t'en supplie, reste avec moi !

Si mon respect vouvoie, mon cœur, lui, vous tutoie,
Et murmure en secret de vouloir tout partager.
Mais, je t'en supplie, reste avec moi !


Maxalexis
Le droit d'auteur.