La maîtresse d'école, de Maxalexis

La maîtresse d'école.

Recueil : Poésie sur la vie (2001)

Maîtresse

Cela fait du bien de se tourner vers ses souvenirs,
De revoir avec nostalgie vos nombreuses rentrées scolaires,
Vos premiers élèves ou ce tableau noir magique sur lequel,
Vous nous appreniez à tracer d'une main hésitante,
Ces merveilleuses lettres de l'alphabet.

Qu'il est doux de revoir votre bureau de maîtresse,
Où nous récitions d'une voix mal assurée nos premiers poèmes.

Vous vous souviendrez de ces lourds cartables en cuir,
Souvent déjà usés par nos grands frères ou sœurs,
Des livres de lecture, du livre de calcul aux problèmes illustrés,
Des cahiers du jour aux pages décorées de frise colorées,
De la trousse qui sentait bon le cuir, du plumier,
De l'ardoise et de la boîte de plumes.

Il restera, gravées au fond de votre mémoire,
Des images qui vous rappelleront ces bons moments passés,
À nous regarder user nos fonds de culottes sur ces bancs d'école.

Ce tableau sur lequel était écrit en lettres rondes,
La maxime du jour qui devenait le sujet de la leçon.

Encore aujourd'hui, il doit vous arriver de sentir,
L'odeur douceâtre de cette craie et de cette encre,
Qui flottait dans vos salles de classe.

Souvenez-vous, Madame, comme dans un vieux film,
De vos élèves courbés sur leurs pupitres en bois,
Remplir une page d'écriture à l'encre violette,
En tirant la langue ou en pinçant les lèvres.

Merci à vous pour ces merveilleuses années.
Vous souhaitant un repos bien mérité.


Maxalexis
Le droit d'auteur.