Ta maman qui t'aime, de Pauley Perett

Ta maman qui t'aime.

Recueil : Poésie d'amour (2007)

Du printemps, tu es le doux frisson,
De l'hiver, tu es l'âtre crépitant,
Qui réchauffe l'être et le cœur en chantant.

De l'automne, tu es l'arbre,
Qui ne perd rien de sa superbe,
Et sublime force intérieure.

De l'été, tu es le sourire enchanteur du soleil,
Et, de l'azur, la beauté.

Rien ne résiste à une telle majesté,
Tu as l'art des saisons,
D'un coup d'œil polisson.

Tu ferais pâlir un esprit rebelle,
Tant tu as de grâce et tant tu es belle ;

Tu es de mon cœur le reflet charmant,
Et de tout mon être le plus beau diamant :
Ta maman qui t'aime plus que tout.

Je t'aime mon amour.


Pauley Perett.