Tes yeux, de Michèle Corti

Tes yeux.

Recueil : Poésie d'amour (2003)

Au brasier de tes yeux
Mes démons disparaissent
Et l'amour peut fleurir
Aux douceurs des caresses.

Le passé s'y éteint
L'avenir s'y oublie
Le présent seul est là
Qui nous y éblouit.

Nos deux corps sont soudés
Et profondes nos houles
Au désir immolées
Nos envies se déroulent.

Nous restons épuisés
Haletants réunis
Par nos mains enlacées
Au bord du paradis.


Michèle Corti.