Tous deux ensemble, de Robert Dutertre (1878)

Tous deux ensemble.

Recueil : Poésies (1878)

Tous deux, pour notre amour invoquons le mystère,
Cachons à tous les yeux nos entretiens si doux ;
L'amour, vois-tu bien, c'est la fleur solitaire,
C'est l'oiseau qui s'enfuit au regard des jaloux.

Tous deux, quand le printemps ornera les prairies,
Pour nous sentir seuls loin des bruits d'ici-bas,
Nous irons épancher nos douces rêveries
Sous les bosquets en fleurs où l'on parle tout bas.

Tous deux, nous goûterons à l'amour infini,
Ma main pressant ta main, mes yeux dans tes yeux,
Nos cœurs se parlerons sur nos lèvres unies
Et nous irons un jour ensemble vers les cieux.


Robert Dutertre.