Le trop heureux d'être célibataire

Le célibat.

Recueil : Poésies (1728)

Veut-on que je prenne femme ?
Je veux trouver ensemble et jeunesse et beauté ;
L'esprit bien fait ; une belle âme ;
Agrément et simplicité ;
Cœur sensible, sans jalousie ;
Complaisance et sincérité ;
Vivacité sans fantaisie ;
Sagesse sans austérité ;
Enfin, pour la rendre parfaite,
À toutes les vertus, joignez tous les appâts :
Voilà celle que je souhaite ;
Mais trop heureux cependant de ne la trouver pas !



Antoine Houdar de La Motte.