Les poèmes de déclaration :

Déclaration amoureuse.

Recueil : Poèmes d'amour (2007)

Suspendre les minutes, arrêter le temps,
Par sa présence, ses yeux éclatants.
M'enivrer de ses mots, marcher dans ses pas,
Devenir son ombre, pour qu'elle pense à moi.

Dans son corps, dans son âme et dans son cœur,
Faire briller de mille feux un arc-en-ciel de couleur.
Femme magique, parfum subtil, mélange envoûtant,
Sans elle je me meurs, je n'existe plus, elle me manque tant.

Gravir ensemble des sommets, traverser les océans,
Pour un jour, une heure, ne serait ce qu'un instant.
M'endormir dans ses rêves, la regarder dormir,
Des nuits et des nuits, juste pour le plaisir.

Plaisirs incessants, divins moments,
Fébriles instants, univers chatoyants.
Elle remplit mon cœur de baiser de miel,
Elle est venue du ciel, je ferai tout pour elle :

Je l'aime.


Maxalexis Haut de page

Déclaration.

Recueil : Sonnets et poésies (1851)

Que j'aime la douceur timide
De votre regard souriant,
Que j'aime votre front candide
Où se peint votre esprit charmant.

Dans mes rêves pleins de mystère,
J'ai vu les anges les plus doux ;
Mais dans le ciel ni sur la terre,
Rien n'est si beau, si séduisant que vous.


Évariste Boulay-Paty Haut de page

Déclaration amoureuse.

Recueil : Poésie d'amour (1833)

La douceur de ton caractère,
Ton inaltérable et généreuse bonté,
Tes beaux talents, ta folle gaieté,
Ton désir et besoin de me plaire,
Le doux charme de tes discours,
Plus doux que l'éloquence même ;
Voilà ce qui fait que je t'aime,
Et que je t'aimerai toujours.


Hélène van den Bergh Haut de page

Mon tendre amour.

Recueil : Poésie d'amour (1833)

Laisse-moi, mon tendre amour, te chérir en silence ;
M'enivrer en secret de tes regards charmants ;
Suivre, au fond de ton cœur, tes divers sentiments
Qui font battre le mien d'envie et d'espérance.
Laisse-moi contempler tes traits majestueux,
Dont l'ensemble parfait me trouble, me pénètre ;
Ton sourire, à la fois doux et voluptueux,
Dont l'attrait, toujours sûr, électrise tout mon être.


Hélène van den Bergh Haut de page

Je t'aime.

Recueil : Poésie d'amour (1833)

Je n'espérais point te plaire,
Je ne m'arrêtais qu'au plaisir
De consacrer ma vie entière
Au seul besoin de te chérir ;
Juge quel avenir Suprême
Vint se dérouler à mes yeux,
Lorsqu'un jour tu me dis « je t'aime. »
Je cru voir s'entrouvrir les cieux !


Hélène van den Bergh Haut de page

L'espoir de toute ma vie.

Recueil : Poésie d'amour (1833)

Tu es mon plus fidèle soutien,
Tu es le seul d'amour que j'aime ;
Mon doux appui, mon doux lien,
Mon avenir et mon bien suprême :
Trouvant en toi tout mon bonheur,
À tout ton être, j'identifie,
Tous les mouvements de mon cœur,
Et l'espoir de toute ma vie.


Hélène van den Bergh Haut de page