Les proverbes de la Géorgie

Notre proverbe favori :

Le proverbe géorgien favori

Le chanceux perd sa femme, le malchanceux perd son cheval.
Les proverbes et dictons géorgiens (1882)

Nos 29 meilleurs proverbes géorgiens :

Qui regarde le passé s'expose à perdre la vue.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

On est toujours responsable de ses actes.
Proverbe géorgien ; Proverbes et dictons géorgiens (1962)

Ce que l'ennemi détruit, l'amour le reconstruira.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Ce qui a été perdu dans la plaine, tu le retrouveras dans les montagnes.
Proverbe géorgien ; Proverbes et dictons géorgiens (1962)

La cruche ne peut verser que ce qu'elle contient.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Il est bon quelquefois d'embrasser son ennemi de peur qu'il ne vous égorge.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Telle forêt, tel gibier.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

La barbe ne fait pas l'homme.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Les amoureux peuvent se tenir même sur le tranchant d'une lame.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Quand tu donnes une noix à quelqu'un, donne-lui aussi de quoi la casser.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Il y a toujours une cuillère malpropre dans chaque famille.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

L'ours ravage toujours le champ communal.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Si trois personnes te disent que tu es ivre, couche-toi.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Le chanceux perd sa femme, le malchanceux perd son cheval.
Proverbe géorgien ; Proverbes et dictons géorgiens (1962)

On ne peut pas reprocher au soleil de ne pas éclairer pendant la nuit.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

La faim ne dit pas Pain rassis, et le froid Vieil habit.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Qui se retourne constamment n'avance pas.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Les yeux avides ne peuvent être cousus qu'avec le fil de la mort.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Le fils est le support de la maison, la fille le butin d'autrui.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Tout invité est un messager de Dieu.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Dieu est la consolation du pauvre.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Entre les mains de neuf nourrices, le bébé est mort de faim.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Le temps ne compte pas pour ceux qui l'ignorent.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Si un ours te terrasse, appelle-le grand-père.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Le piment gratuit est plus doux que le sucre.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Qui se fie à un Turc s'appuie sur une vague.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Tout ce que tu donnes est à toi, tout ce que tu prends est perdu.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Vous pouvez gratter avec une pierre le corbeau, vous n'arriverez pas à le blanchir.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Le soleil brille pour tout le monde, sur le juste comme sur le méchant.
Proverbe géorgien ; La Géorgie en proverbes (1905)

Autres proverbes de pays limitrophes à la Géorgie :