De vous à moi, d'Anne Barratin (2)

Les citations extraites de De vous à moi :

La tâche du berger serait bien plus dure sans l'amour de ses moutons.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Dans un cœur on hérite toujours de quelqu'un ou de quelque chose.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Les femmes qui ont acheté un titre par le mariage l'ont souvent payé très cher.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'amour domine la crainte.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La suffisance engraisse son homme.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La bonne humeur et la gaieté changent l'hiver en été.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Les amours tièdes, les haines douces, sont le patrimoine des gens médiocres.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Si les pauvres s'aimaient entre eux, ils ne seraient plus pauvres.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Il y a des gens qui ont toujours besoin de faire une entrée : pauvres gens !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Pour être laide, une femme n'en est pas moins femme.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La délicatesse aime plus à deviner qu'à voir le fond des choses, et n'aime pas à les entendre appeler chacune par son nom.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Mériter est inutile, plaire suffit au courtisan.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'excès naît vorace, vit vorace, meurt vorace.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Il est des femmes qui ne comprennent leur sexe qu'au moment où la jeunesse meurt.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La vie peut toujours faire pire.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On peut défendre sans aimer, mais on ne peut pas aimer sans défendre.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Que de sottises du cœur viennent de sa fatigue !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La sagesse a fait avec la mesure une alliance éternelle.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'ivresse du calomniateur est dans les yeux de celui qui l'écoute.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'opinion qu'on a de soi est celle qui change le moins.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On gâche peu d'imagination à excuser le prochain.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Être bon, ce n'est pas assez, il faut l'être avec bonheur.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La reconnaissance va quelquefois plus loin que l'amour, elle rougit de ses oublis.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Pour tout mérite, il y a des gens qui savent se faire accepter.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Les larmes ont plus de poésie que d'autorité.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Il est difficile de ne pas trop décolleter son esprit quand il est joli.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Comme une femme dans son indifférence, une fleur est quelquefois bien jolie dans sa lassitude.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Les gens méfiants écrivent volontiers au crayon.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La concision est faite de discrétion et de force.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Qu'il faut d'êtres pour remplacer le seul qui manque.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)