Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Antoine de Rivarol (3)

Les meilleures citations d'Antoine de Rivarol :

L'imagination n'est que le sentiment d'un premier sentiment qui nous revient.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

La fortune déplace les sots plus qu'elle ne cache les gens d'esprit.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

Les pavots de la vieillesse s'interposent entre la vie et la mort pour nous faire oublier l'une, et nous assoupir sur l'autre.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Deux vrais amis portent ensemble le fardeau de la vie ; ils bravent la mort l'un pour l'autre, et qui plus est, l'opinion et le mépris.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'essai sur l'amitié (1786)

L'indulgence pour ceux qu'on connaît est bien plus rare que la pitié pour ceux qu'on ne connaît pas.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Exiger l'homme sans passions, c'est vouloir régenter la nature.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Le regret et le remords tombent toujours sur ce qu'il y a de libre dans nos actions : le regret, quand l'action est indifférente ; et le remords, lorsqu'il y a moralité.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

L'incrédule se trompe sur l'autre vie ; le croyant se trompe souvent sur celle-ci.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

Le talent n'est autre chose que l'esprit d'employer l'esprit.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

Rien de si affreux que d'être riche sans vertus.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

Les visions ont un heureux instinct : elles ne viennent qu'à ceux qui doivent y croire.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

Il faut de si fortes raisons pour vivre, qu'il n'en faut pas pour mourir.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

Les gens d'esprit envient les savants, les savants envient les gens d'esprit.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

Il y a des gens qui n'ont de leur fortune que la crainte de la perdre.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

La fortune sans bonheur, c'est avoir une femme sans l'amour.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

Un livre qu'on soutient est un livre qui tombe.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Rivaroliana (1812)

Le crédit est la seule aumône qu'on puisse faire à un grand État.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Le savant se cherche, et le riche s'évite.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

La rapidité est sublime, et la lenteur majestueuse.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

L'esprit voit vite, juste et loin.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Une femme sans talent est la marâtre de son esprit ; elle ne sait que tuer ses idées.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Les lectures de société éventent le génie et déflorent un ouvrage.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Il ne faut pas des sots aux gens d'esprit, comme il faut des dupes aux fripons.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

C'est un terrible avantage de n'avoir rien fait, mais il ne faut pas en abuser.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Le langage de l'homme modeste donne du lustre à la vérité : la timidité de ses assertions absout ses erreurs.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Rivaroliana (1812)

Toutes nos idées sont d'abord des sensations, et ensuite des souvenirs.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

La plupart de nos impies ne sont que des dévots révoltés.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

Quand la fortune nous exempte du travail, la nature nous accable du temps.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les pensées inédites de Rivarol (1836)

La curiosité est un criminel suivi de son bourreau.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Rivaroliana (1812)

L'homme passe sa vie à raisonner sur le passé, à se plaindre du présent, à trembler pour l'avenir.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Rivaroliana (1812)

Donner des conseils, c'est souvent suggérer aux autres ses propres sottises.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Rivaroliana (1812)

L'abus de l'esprit tue l'esprit, comme l'abus du plaisir anéantit le plaisir.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Rivaroliana (1812)

Le monde est un livre dont les caractères sont illisibles pour bien des gens.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Rivaroliana (1812)

Les vices sont souvent des habitudes plutôt que des passions.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Rivaroliana (1812)

L'avare est le pauvre par excellence, c'est l'homme le plus sûr de n'être pas aimé pour lui-même.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Quand la raison monte sur le trône, les passions entrent au conseil ; et quand il y a crise, les passions sont plus tôt averties du péril que la raison.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Le peuple accorde aisément sa faveur, et presque jamais sa confiance.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

La raison est historienne mais les passions sont actrices.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

La femme ne se donne qu'à son premier amour, à tous les autres, elle se reprend.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Une nation n'a point de droits contraires à son bonheur.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Journal politique national 1789-1790.

L'esprit est le côté partiel de l'homme, le cœur est tout.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les discours préliminaire du nouveau dictionnaire (1797)

Les hommes naissent semblables mais pas égaux.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Les discours préliminaire du nouveau dictionnaire (1797)

Femme qui voyage laisse voyager son coeur.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Quand vous m'insulterez, compter sur mon mépris, le plus vil d'entre vous pourrait s'y trouver pris.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Épître au roi de Prusse (posthume, 1808)

Le monde est un théâtre, et dans ses jeux cruels, l'idole du matin le soir n'a plus d'autels.
Antoine de Rivarol - Œuvre : Poésies (posthume, 1808)

Le mépris doit être le plus mystérieux de nos sentiments.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

La liste des auteurs populaires :