Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Antoine Gombaud, chevalier de Méré (3)

Les meilleures citations de Chevalier de Méré :

Les esprits qui s'irritent par les offenses se peuvent adoucir par les services.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La bienfaisance veut que l'on caresse les uns, et que l'on rebute les autres d'une juste manière.
Chevalier de Méré - Œuvre : Le commerce du monde (posthume, 1700)

On obtient rien sans mal ni sans bien.
Chevalier de Méré - Œuvre : Le commerce du monde (posthume, 1700)

Vouloir obliger des ingrats, tenus pour ingrats, c'est un moyen sûr de s'en attirer la haine.
Chevalier de Méré - Œuvre : Le commerce du monde (posthume, 1700)

La vaillance n'est bonne que pour secourir les opprimés, ou pour maintenir la justice.
Chevalier de Méré - Œuvre : De la vraie honneteté (posthume, 1700)

L'honnêteté est la qualité au monde la plus aimable.
Chevalier de Méré - Œuvre : De la vraie honneteté (posthume, 1700)

Il y a des gens si raisonnables que la raison ne les abandonne jamais.
Chevalier de Méré - Œuvre : De la vraie honneteté (posthume, 1700)

Il faut haïr l'insolence et l'ingratitude de ceux que la fortune favorise.
Chevalier de Méré - Œuvre : Le commerce du monde (posthume, 1700)

Il n'y a rien qui s'accommode plus mal avec un honnête homme que la vanité.
Chevalier de Méré - Œuvre : Le commerce du monde (posthume, 1700)

Il n'y a point de bonnes qualités qui plaisent si la sottise les accompagne.
Chevalier de Méré - Œuvre : De l'esprit (1677)

Quand on aime une personne d'un mérite exquis, cet amour remplit d'honnêteté le cœur et l'esprit.
Chevalier de Méré - Œuvre : De l'esprit (1677)

Tout le monde raisonne, mais il y a peu de gens raisonnables.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La crainte qui accompagne la jalousie en amour lui agrandit les moindres objets et lui représente les maux autres qu'ils ne sont.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Qui aime bien n'offense point et ne peut être offensé.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La plus belle victoire est de se vaincre soi-même.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Il n'y a point de sage qui n'ait été fou, et de fou qui ne puisse devenir sage.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La plupart des actions des hommes sont fardées et n'ont rien que l'apparence.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La malice n'est agréable qu'à ceux qui s'en servent.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

C'est faire un présent que d'avancer le paiement d'une dette.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

On reconnaît ses amis dans le besoin, et ses ennemis dans le malheur.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Un secret qui passe à un tiers n'est plus un secret.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Rien n'est plus difficile à trouver qu'un véritable ami.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La condition des pauvres donne moins d'inquiétude que celle des riches. Ceux-ci doivent craindre au lieu que les autres n'ont qu'à espérer.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Le cœur est souvent la dupe des yeux.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

L'amour est l'occupation de ceux qui n'en ont pas.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La vie est une espèce de comédie qui n'est pas plutôt achevée que chaque personnage reprend sa première condition, et tous se trouvent égaux après la fin de la pièce.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

On ne condamne jamais le silence, mais tout le monde se plaint de ceux qui parlent trop.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Écoute beaucoup, parle peu, et ne répond qu'à propos.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Qui commence une affaire sans jugement ne doit pas être surpris si elle finit sans succès.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Il ne faut jamais craindre que les maux qu'on peut éviter.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Qui ne veut pas se hasarder ne doit pas songer à s'élever.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Il faut être hardi pour devenir heureux.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

C'est un grand supplice de vivre avec des gens qu'on n'aime pas naturellement et qui nous donnent sujet de les haïr.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Celui qui découvre son faible apprend ce qui le doit vaincre et par où il peut être vaincu ; Samson ne l'aurait jamais été s'il ne s'était découvert à sa maîtresse.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La prévoyance va au-devant du péril pour le connaître ; la circonspection le regarde de tous les côtés et la précaution se met à couvert de ses attaques.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

L'amour est le fils de la vue ; les yeux le conçoivent avant le cœur : il pousse ses conquêtes par la parole et les achève par la volonté.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La générosité ressent autant de plaisir à donner que la nécessité en a à recevoir.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

L'importance de la vie ne doit pas se mesurer sur le temps, mais sur l'étude qu'il faut de bien vivre pour bien mourir.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Le moyen d'arriver à la gloire est d'être tel que l'on veut paraître.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La délicatesse est à l'esprit ce que la bonne grâce est au corps.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Il faut songer quelquefois à la mort parce que cette seule pensée est capable de nous apprendre à bien vivre.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Les passions qu'on flatte le plus sont celles que l'on cache davantage.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Défiez-vous de ceux qui vous font de petites confidences, c'est pour vous en tirer de plus grandes.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La justice divine ne s'abuse jamais et son retardement à punir les coupables n'est pas une marque de leur pardon.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La liste des auteurs populaires :