Delphin-Antoine-Edmond Thiaudière (3)

Les meilleures citations de Edmond Thiaudière :

Le jugement est la pierre d'assise de tout l'être moral.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

II y a quelquefois plus de fierté véritable à céder le pas qu'à le disputer.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

La modestie chez l'homme de mérite n'est que la fine fleur de l'orgueil.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Le meilleur préservatif contre la vanité, c'est l'orgueil.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Il y a des coquins sans le savoir qui se prennent pour d'honnêtes gens.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Faire du bien aux autres, c'est s'en faire à soi-même.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Ce n'est que demi-mal quand nous n'aimons pas ceux qui nous font souffrir.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

À l'extrême limite de la désespérance on retrouve la sérénité.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

C'est une pudeur de cacher son vrai mérite à ceux qui ne le peuvent apprécier.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

II est aussi rare d'avoir le désir qu'on pourrait satisfaire que de pouvoir satisfaire le désir qu'on a.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Quand on a mis le pied dans l'indélicatesse, on ne tarde point à y courir à toutes jambes.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Le malfaiteur n'est qu'un sot ; il croit travailler à son profit ; il travaille à sa perte.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

II y a des fautes d'un homme qui lui sont moins imputables à lui-même qu'à la condition humaine ; aussi est-il juste de les passer par profits et pertes sur le Grand Livre du Destin.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

La vanité prend le vice pour souteneur ; l'orgueil entretient l'honnêteté.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

On se désole vite ; on se console plus vite encore.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Il n'y a rien de plus navrant que l'incertitude du jugement de l'homme.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Il n'est pas de difficultés inextricables.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Quelle lutte inégale celle de notre pauvre petite volonté contre la fatalité géante !
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Les abus dont nous profitons nous paraissent d'excellents us.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

La justice divine n'est peut-être qu'un rêve sublime de l'homme.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Au fur et à mesure que le corps la distille, notre âme est bue par le mouvement de la vie.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

S'oublier au profit des autres, quel bon calcul ! c'est le moyen de ne plus sentir ses peines.
Edmond Thiaudière ; Un prêtre en famille, prologue (1864)

Les gens dont l'amour-propre est bien réglé craignent autant de paraître plus qu'ils ne sont que moins qu'ils n'auraient souhaité d'être. C'est pourquoi ils fuient le monde, où l'on est toujours jugé sur les apparences.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Les choses de ce monde n'ont qu'un pivot : la conjonction des sexes.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

La liste des auteurs populaires :