Les citations célèbres sur le fanatisme (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Le fanatisme est le père et le fils de la barbarie ; il en est enfanté, et il la nourrit ensuite.
Ferdinando Galiani ; Lettre à Louise d'Épinay, le 28 mars 1772.
La seule arme contre ce monstre qu'est le fanatisme, c'est la raison. La seule manière d'empêcher les hommes d'être absurdes et méchants, c'est de les éclairer. Pour rendre le fanatisme exécrable, il ne faut que le peindre.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)
Il faut aimer et servir l'Être Suprême malgré le fanatisme qui déshonore son culte.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)
Le fanatisme insulte souvent la Divinité en poussant des malheureux au sacrilège pour sauver leur famille.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'esprit de parti est au gouvernement ce que le fanatisme est à la religion ; ils détruisent ce qu'ils paraissent vouloir conserver, et mettent le feu au bâtiment pour l'éclairer.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes de la raison (1825)
L'homme ivre de fanatisme torture et brûle son père au nom d'un Dieu de paix.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes de l'ivresse (1825)
Le fanatisme change en religion de haine une religion d'amour.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Toute espèce de fanatisme place les âmes ardentes bien près du crime.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Il n'y a que le fanatique qui ait produit plus de mal que l'athéisme.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)
L'intolérance est de tous les temps : il n'est point de religion qui n'ait eu ses fanatiques.
Anatole France ; Le jardin d'Épicure (1895)
Rien de plus dangereux, de plus haïssable en politique que les mots vagues. Les mots vagues font les hommes fanatiques ; les formules obscures égarent et exaltent les esprits ; le malentendu ensanglante le monde.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
Le fanatisme dans tous les genres fait dire et faire bien des absurdités.
Marie du Deffand ; Les lettres à Horace Walpole, le 26 mai 1767.
La foi n'est sans mélange que dans le fanatisme aveugle.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 février 1874.
Le fanatisme religieux est l'ennemi des arts aussi bien que de la philosophie.
Germaine de Staël ; Les maximes et pensées inédites (1817)
Dans tout combat entre le fanatisme et le sens commun, ce dernier a rarement le dessus.
Marguerite Yourcenar ; Les mémoires d'Hadrien (1951)
Le fanatisme naît là où un génie s'entoure de beaucoup d'idiots.
Paul Carvel ; Mots de tête (2002)
Un peuple sans instruction est fanatique, et ce peuple fanatique crée toujours un danger.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)
Le fanatisme enfante tous les crimes ; sans égard et sans choix, il frappe ses victimes.
Marie-Joseph Chénier ; Jean Calas (1791)
Le fanatisme, l'esprit de parti, le philosophisme changent l'homme en bête féroce.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'honneur fait les casse-cous ; la conscience fait les fanatiques.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La bienfaisance est, aux yeux des hommes dont le jugement n'est pas corrompu par le fanatisme, la vertu par excellence.
François Broussais ; Cours de phrénologie (1836)
L'amour c'est la vertu de la femme, c'est pour lui qu'elle se fait une gloire de ses fautes, c'est de lui qu'elle reçoit l'héroïsme de braver ses remords. Plus le crime lui coûte à commettre, plus elle aura mérité de celui qu'elle aime. C'est le fanatisme qui met le poignard aux mains des religieux.
George Sand ; Indiana (1832)
La religion aboutit au fanatisme, et à la haine entre croyants.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 15 mai 1873.
On ne fait rien avec du fanatisme réchauffé. On peut apercevoir depuis quelque temps une singulière disposition à user de cette liqueur enivrante, mais éventée.
Louis de Bonald ; Les pensées sur divers sujets (1817)
L'atmosphère de ce monde est chargée d'un nuage de fanatisme menaçant, plus léger dans quelques parties, plus épais dans d'autres, mais trop sombre dans toutes.
Thomas Jefferson ; Les mélanges politiques et philosophiques (1833)
Quand on voit des fanatiques, on peut prévoir qu'il y aura des sacrilèges.
Malesherbes ; Les pensées et maximes (1721-1794)
La raison offense tous les fanatismes.
Alfred de Vigny ; Le journal d'un poète (1829)
Mieux vaut un peuple immoral qu'un peuple fanatique ; car les masses immorales ne sont pas gênantes, tandis que les masses fanatiques abêtissent le monde.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)

Autres dictionnaires à consulter :