Henri-Dominique Lacordaire (3)

Les meilleures citations de Henri Lacordaire :

Créez une passion dans une âme et l'éloquence en jaillira par flots ; l'éloquence est le son que rend une âme passionnée. Aussi, dans les temps d'agitation publique, lorsque les peuples sont remués par de grands intérêts, les orateurs naissent en foule, et quiconque a aimé violemment quelque chose dans sa vie a été immanquablement éloquent, ne fût-ce qu'une fois.
Henri Lacordaire ; Les pensées et réflexions choisies (1897)
Être intelligent c'est connaître ce qui est. Or, ce qui est c'est la vérité ; et la vérité absolue, unique, c'est Dieu.
Henri Lacordaire ; L'ami de la religion (1848)
Ce n'est pas la justice qui est sans miséricorde, c'est l'amour.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1851)
On ne peut régner sur les hommes quand on ne règne pas sur leur cœur.
Henri Lacordaire ; La vie de saint Dominique (1840)
La jeunesse est un bien beau moment dans la vie : Enfant, on n'a pas assez de sensibilité, ni de connaissances des choses ; rien n'est profond. Dans l'âge mûr, on sait trop, on ne plaît plus autant ; le cœur, moins sollicité et plus circonspect, ne donne et ne reçoit plus autant. Mais entre vingt et trente ans, que de séve ! quelle plénitude ! on est si vite aimé et on aime si vite !
Henri Lacordaire ; Les lettres à des jeunes gens (1837)
Les deux grandes vertus à acquérir sont l'humilité et la pénitence.
Henri Lacordaire ; Les lettres à des jeunes gens (1837)
Nous avons deux grands vices à combattre et à détruire : L'orgueil et la volupté.
Henri Lacordaire ; Les lettres à des jeunes gens (1837)
Vous devez apporter dans vos lectures un grand discernement : Lisez lentement et avec réflexion.
Henri Lacordaire ; Les lettres à des jeunes gens (1837)
Etudiez beaucoup les anciens : Platon, Plutarque, Cicéron et beaucoup d'autres, sont mille fois préférables à la plupart de nos écrivains modernes ; c'étaient des gens religieux, pénétrés de respect pour la tradition, et n'attendant la perfection de l'homme que de sa communication habituelle avec la Divinité.
Henri Lacordaire ; Les lettres à des jeunes gens (1837)
L'orgueil qui attaque la vérité n'inspire aucun sentiment doux.
Henri Lacordaire ; Les lettres à des jeunes gens (1837)
La faiblesse qui pèche est digne de compassion.
Henri Lacordaire ; Les lettres à des jeunes gens (1837)
Écrire, c'est agir ; écrire l'erreur avec opiniâtreté, c'est commettre un crime honteux.
Henri Lacordaire ; Les lettres à des jeunes gens (1837)
Les lettres sont toujours bien froides et bien courtes en comparaison de la conversation.
Henri Lacordaire ; Les lettres à des jeunes gens (1837)
L'égoïsme consiste à faire son bonheur du malheur de tous.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Le don gratuit est l'âme de l'amour humain comme de l'amour divin.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1849)
Être libre, c'est se posséder soi-même.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1849)
L'injustice appelle l'injustice ; la violence engendre la violence.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1849)
La bonté, c'est l'amour gratuit.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1851)
L'amour pardonne tout, sauf une seule chose, qui est de ne pas être aimé.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1851)
Pour aimer à un certain degré, il faut une foi profonde, il ne faut pas seulement une raison.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1835)
Aimer, c'est estimer la vie de celui qu'on aime deux mille fois plus que la sienne.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1835)
La sympathie ne se refuse qu'à celui qui ne l'inspire pas.
Henri Lacordaire ; Sainte Marie-Madeleine (1859)
L'amitié est, dans le christianisme, le terme et la récompense suprême de l'amour conjugal.
Henri Lacordaire ; Sainte Marie-Madeleine (1859)
Rien de ce qui est sensible n'est immortel.
Henri Lacordaire ; Sainte Marie-Madeleine (1859)
La fidélité dans l'amitié s'affermit par l'épreuve.
Henri Lacordaire ; Sainte Marie-Madeleine (1859)
L'amitié, quand elle est vraie, n'est pas susceptible aux revers de fortune.
Henri Lacordaire ; Sainte Marie-Madeleine (1859)
Que de mariages où l'amour est absent ! Que de foyers qui n'ont pour dieux que l'indifférence !
Henri Lacordaire ; Sainte Marie-Madeleine (1859)
À peine homme, avant même qu'il le soit, l'enfant de la plus aimable mère aspire à se séparer d'elle.
Henri Lacordaire ; Sainte Marie-Madeleine (1859)
L'exception n'a jamais détruit une règle.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
La société n'est pas autre chose que l'ordre, et l'ordre a en Dieu sa racine invulnérable.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Le droit est la face égoïste de la justice, le devoir en est la face généreuse et dévouée.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Chaque goutte de notre sang est achetée de la terre au prix d'une vertu.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Il y a de la crainte lorsqu'il n'y a pas d'égalité dans le sort.
Henri Lacordaire ; Lettre à Mme Swetchine, le 15 septembre 1835.
La charité ne consiste pas à être malheureux, pas plus que l'égoïsme à être heureux.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Tout être, quel qu'il soit, ne saurait agir et vivre que pour lui.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
L'homme libre d'aimer ou de haïr, reste responsable de ses actes devant la justice suprême de Dieu.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
L'amour sans la vertu n'est qu'une faiblesse et un désordre.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
L'union est le terme de l'amour où il n'a plus rien à produire que la persévérance de ses actes.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Se dévouer, c'est se donner à autrui pour être sa chose.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
La vertu seule produit l'amour, parce que seul elle produit le dévouement.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Beaucoup d'affections ne sont qu'un égoïsme déguisé ; on éprouve un attrait, on s'y abandonne.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Le dévouement est l'immolation de soi à l'objet aimé.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Choisir, c'est préférer un être à tous les autres ; se dévouer, c'est le préférer à soi-même.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
L'homme, si vaste que soit son cœur, ne peut s'attacher à tout avec la même force.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Quiconque n'aime pas Dieu, est assuré de ne pas aimer le bien.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Notre vie se passe à subir le bien ou à le régler.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Le bien est la perfection et la béatitude de la volonté.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
La vérité est la perfection et la béatitude de l'intelligence.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
La vérité est l'objet de l'intelligence, le bien est l'objet de la volonté.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
L'action est la conséquence de l'activité ; la production est la fin dernière de l'activité.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Les news de mon-poeme.fr
Vous aimez les citations d'auteurs célèbres ? Découvrez nos dernières citations sur le thème de l'ambition, dont cette citation de Victor Cherbuliez qui dit ceci : Il y a deux sortes d'ambitieux : les dévorants et les rongeurs, les premiers happent le morceau, les autres le grignotent à petits coups de dents.

La liste des auteurs populaires :