Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur irriter (2).

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Les paroles dures et les mauvaises façons n'ont jamais corrigé personne : elles ne font qu'indisposer et irriter contre le remède. Souvent c'est moins la vérité qui blesse, que la manière de la dire. Ne reprenez jamais que vous ne soyez bien assuré qu'on est en faute ; dans le doute, il vaut mieux faire semblant d'ignorer. On fait injure et l'on offense, lorsqu'on reprend à tort : on s'expose à perdre le fruit des réprimandes les plus justes. Il faut faire celles-ci avec tous les ménagements que vous voudriez en pareil cas qu'on eût pour vous.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

À la présomption de l'incompétence qui irrite, il faut savoir opposer la patience suprême, la douceur, et surtout essayer la conviction plus que la violence. Ne pas exiger l'autorité, mais la conquérir ; prouver et ne pas affirmer. Et quand tu ne peux prouver, il faut savoir se taire.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 30 juillet 1848.

On est faiblement irrité quand on peut délibérer et feindre : un courroux violent ne se contient pas.
Sénèque - Œuvre : Médée - env. 60 ap. J.-C.

Il est moins dangereux d'agacer un chien hargneux que d'irriter une vieille femme.
Ménandre - Œuvre : Les fragments - IVe s. av. J.-C.

Celui qui n'a point adouci son irritabilité sera souffrant toute sa vie.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

La calomnie irrite les hommes et ne les corrige pas.
Nicolas Machiavel - Œuvre : Les discours sur Tite-Live (1512-1517)

L'homme irrité, en voulant se venger sur autrui, se venge sur lui-même.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

On n'est jamais plus irritable que lorsqu'on se sent blâmable.
Maria Edgeworth - Œuvre : Les réflexions et maximes morales (1849)

Qui irrite son père, récolte sa colère.
Maxalexis - Œuvre : Mon dico poésie, 26 (2010)

C'est un jeu dangereux que celui d'exciter, un esprit inflammable, et prompt à s'irriter.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Un amant, irrité contre deux jolis yeux, à se tromper lui-même est bien ingénieux.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

La bonne fortune ne fait qu'irriter les désirs des esprits naturellement immodérés.
Vauvenargues - Œuvre : Les réflexions et maximes posthumes (1823)

On s'irrite moins en raison de l'offense reçue qu'en raison de l'idée que l'on s'est formée de soi.
François-René de Chateaubriand - Œuvre : Les mémoires d'outre-tombe (1841)

Pères, n'irritez point vos enfants, de peur qu'ils ne tombent dans l'abattement.
Saint Paul - Œuvre : Épître aux Colossiens - Ier siècle.

Rien n'est plus vain que de s'irriter contre les opinions qui ne sont pas les vôtres.
Antoine Albalat - Œuvre : Comment on devient écrivain (1925)

L'air d'insouciance qu'affecte un homme ne doit point faire croire qu'il a pris son parti de la douleur ; il peut aussi vouloir se tromper lui-même, recourir à des dissipations extérieures, et frotter sa douleur à la joie d'autrui ; mais loin d'en tirer quelque soulagement, le contraste même irritera ses angoisses.
Louis-Auguste Martin - Œuvre : L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Ce sont toujours nos impuissances qui nous irritent.
Joseph Joubert - Œuvre : Des passions et affections de l'âme, XXIX (1866)

Dieu qui tient en ses mains les destinées de tous les hommes, et qui doit décider de leur sort irrévocable, défend d'attenter à la vie d'un autre homme, sous peine de se rendre digne de toute sa colère. Et qu'il est horrible de tomber entre les mains d'un Dieu irrité !
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'irritation qui nous prend à la vue d'une injustice peut, sans doute, si elle est excessive, dégénérer en mauvais sentiments, mais n'est-elle pas louable et honorable dans son origine ?
Jules Simon - Œuvre : Le devoir (1854)

L'amour est une divinité jalouse qui s'irrite dès qu'on cesse de la craindre.
Alfred de Musset - Œuvre : Frédéric et Bernerette, III (1838)

Les esprits qui s'irritent par les offenses se peuvent adoucir par les services.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Rien n'irrite davantage que de surprendre à mal faire un homme qu'on avait cru honnête.
Plutarque - Œuvre : Des moyens de réprimer la colère - Ier s. ap. J.-C.

Rien n'irrite un homme comme une femme agressive.
André Maurois - Œuvre : Les lettres à l'inconnue (1956)

La douleur est un mal qu'un prompt remède irrite.
Thomas Corneille - Œuvre : Ariane, V, 6 (1672)

Ne faites rien avec colère ; affectez, toutefois, d'être irrité lorsqu'il est à propos.
Isocrate - Œuvre : Les discours de morale - IVe s. av. J.-C.

L'infidélité irrite l'amour, mais n'en guérit point.
Pierre-Marc-Gaston de Levis - Œuvre : Les réflexions sur l'amour (1808)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :