Jean-Baptiste de La Roche (3)

Les meilleures citations de Jean-Baptiste de La Roche :

La libéralité n'appartient qu'aux âmes nobles et généreuses.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
La libéralité devient prodigalité dès qu'elle est excessive et peu judicieuse.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
L'indifférent regarde tranquillement et sans émotion les injustices qui ne le frappent point.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
On n'est jamais bien désabusé des préjugés, et des premières impressions de la jeunesse.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Le plus ignorant des hommes est celui qui ne se connaît pas lui-même.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Ignorer ce qui s'est passé avant soi, c'est toujours être enfant.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Il y a une humilité qui n'est qu'hypocrisie, et un mensonge continuel.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Les princes combattent pour la victoire, et les soldats pour le prince.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
C'est un parti sage à la guerre de se tenir sur la défensive, mais ce n'est pas le plus brillant.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
L'affectation de gravité extérieure est un soupçon d'hypocrisie.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Le goût est un sentiment qu'on ne saurait apprendre ni enseigner, il faut qu'il soit né avec nous.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Les plus beaux génies s'affaiblissent avec l'âge, et ne deviennent que les ombres d'eux-mêmes.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Les plus brillantes fortunes ne valent pas souvent les petitesses qu'il faut faire pour les acquérir, ni les humiliations qu'il faut essuyer.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Le propre de la prospérité est d'aveugler et de faire abuser d'elle. Il y a des méchants à qui tout prospère.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Le temps, disent les paresseux, est l'ennemi irrévocable de toutes choses.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Si la flatterie est fine et délicate, elle touche même le cœur de celui qui est le plus en garde contre elle.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Si vous avez quelque qualité éminente qui efface celles des autres, il faut les en dédommager par plus de modestie.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
La patience n'ôte pas le sentiment des malheurs, elle les modère.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
La musique est un présent de Dieu, accordé aux hommes pour écarter et affaiblir le triste souvenir de leurs maux ; c'est une douce occupation qui suspend et charme les ennuis, en adoucit l'amertume, et en distrait le sentiment.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
L'indolent reste dans une médiocrité qui ne l'élève à rien.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
On fait moins par estime que par inclination, parce que l'estime est comme étrangère chez nous, et que l'inclination est un mouvement naturel.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Il y a des esprits spongieux qui prennent toutes les impressions qu'on leur présente.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Les ignorants condamnent tout ce qu'ils n'entendent point.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Un génie vif et plein de feu franchit et traverse ce qui arrête les esprits communs.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Il faut se défier des flatteurs, et plus encore des flatteurs sérieux que des enjoués.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Les hommes croient plus leurs yeux que leurs oreilles, c'est pourquoi le chemin des préceptes est plus long que celui des exemples.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
L'une des sources des malheurs du mariage, c'est que la fille n'y envisage que la personne, et que la mère n'y considère que le bien.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
La douceur a quelque chose de fade et d'ennuyeux quand le cœur ne l'anime pas.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Notre esprit, assez souvent, n'a pas moins besoin de bride que d'éperons.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Il vaut mieux être l'ouvrier de sa fortune que d'en être l'ouvrage.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
La civilité commence et forme les premiers nœuds de la société.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Le principal emploi de la morale est de donner des préceptes pour régler ses passions, et de détromper la raison des erreurs de son imagination et de ses sens.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
L'homme malheureux, lorsqu'il paraît pensif, écoute son âme qui se déchire.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Quand les louanges sont fines, elles séduisent jusqu'aux plus austères.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
C'est louer les gens grossièrement que de les louer en face.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
L'ignorant est un homme courbé dans la plaine, et qui ne voit que son pourtour ; le savant est un homme debout dans la montagne, et qui voit tout son horizon.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Les news de mon-poeme.fr
Vous aimez les citations d'auteurs célèbres ? Découvrez nos dernières citations sur le thème de l'ambition, dont cette citation de Victor Cherbuliez qui dit ceci : Il y a deux sortes d'ambitieux : les dévorants et les rongeurs, les premiers happent le morceau, les autres le grignotent à petits coups de dents.

La liste des auteurs populaires :