Jean-Benjamin de Laborde (3)

Les meilleures citations de Jean-Benjamin de Laborde :

Le plus grand des hommes, c'est-à-dire le plus sage est certainement mort ignoré.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
La honte d'ignorer est le contre-poids de la peine d'apprendre.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Il y a des gens si humbles qu'ils en sont orgueilleux quand ils y pensent.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On peut être prudent sans finesse mais on ne peut être fin sans prudence.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On ne souhaite jamais ardemment ce qu'on souhaite par raison.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Un bon père n'a peut-être pas été un bon fils. Un bon fils sera sûrement un bon père.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Comme la rougeur peut quelquefois faire prendre une courtisane pour une honnête femme, la modestie peut faire passer pour un homme d'esprit, celui qui ne l'est pas.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Le vice ne fait pas ressembler le vulgaire aux grands hommes, mais les grands hommes au vulgaire.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Si l'on n'a pas de plus grand plaisir que d'être seul avec ce qu'on aime, alors pourquoi peut-on rester si rarement avec soi-même ?
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Les regrets de ce qui n'est plus sont presque toujours des plaintes de ce qui est.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Les gens d'esprit sont gouvernés par des valets, et les sots par des gens d'esprit.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Les premières passions sont si bien les plus fortes que plus on aime, moins on sait aimer.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Voulez-vous faire une insulte à l'équité de quelqu'un sans qu'il s'en offense ? Flattez-le.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Le peuple ne croirait point du tout en Dieu, si on ne lui permettait d'y croire mal.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Une nation où les femmes donnent le ton est une nation paresseuse.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Les français sont dans la société des nations, ce qu'est une coquette aimable dans le monde.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
La vieillesse est un tyran qui défend sous peine de la vie les plaisirs de la jeunesse.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
La générosité a cela de singulier que, quand elle fait un plaisir, elle n'attend point de retour.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Ce qui manque aux orateurs en profondeur, ils vous le donnent en longueur.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
L'avare est un arbre stérile.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
L'espérance rend prodigue, la crainte rend avare.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On combat l'amour par la fuite, et la colère par le silence.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On doit plaindre un riche qui n'a qu'une bonne table et un pauvre qui n'a que de l'appétit.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
L'imagination est une sensation qui s'apaise et s'évanouit.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Il faut rassurer par nos égards ceux à qui l'adversité fait craindre nos mépris.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Du vice au crime, l'occasion est le degré.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
La sympathie est une confidence tacite.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Faites du bien à vos amis et à vos ennemis ; vous conserverez les uns, et peut-être vous gagnerez les autres.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Qui craint l'avenir ou regrette le passé, jouit mal du présent.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Qui veut être aimé, sans aimer, ressemble à celui qui veut allumer un flambeau avec une torche éteinte.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Oh ! combien la vie serait courte, si l'espérance ne lui donnait de l'étendue !
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On s'accuse de défauts qu'on n'a pas pour se faire louer des vertus qu'on a.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Exiger de la reconnaissance, c'est en exempter.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Les grandes passions qui s'affaiblissent sont semblables à des songes.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Pour cesser de craindre, il faut cesser d'espérer.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On prend de l'amour auprès d'une femme de vingt ans ; une de trente en donne.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On n'est pas au comble de la douleur quand on a la force de se plaindre.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Le comble de l'infortune, c'est d'avoir été heureux.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On aime à blâmer les vices que l'on n'a point, parce que c'est une manière tacite de se louer.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On loue souvent des personnes dans le dessein d'en offenser d'autres.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On travaille toute sa vie pour être mieux, et l'on meurt sans avoir été bien.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Deux vrais amis n'ont rien à se reprocher parce qu'ils ne peuvent jamais s'offenser.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Si vous voulez savoir ce qu'on dit de vous en votre absence, il n'y a qu'à écouter ce qu'on dit des autres devant vous.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
L'amour est le roi des jeunes gens, et le tyran des vieillards.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
On ne doit pas publier l'injure qu'on ne veut pas venger.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
L'homme à talents se trouve souvent déplacé ; l'homme de bien est toujours à sa place.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
L'amour commence toujours sans réflexion.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Les news de mon-poeme.fr
Vous aimez les citations d'auteurs célèbres ? Découvrez nos dernières citations sur le thème de l'ambition, dont cette citation de Victor Cherbuliez qui dit ceci : Il y a deux sortes d'ambitieux : les dévorants et les rongeurs, les premiers happent le morceau, les autres le grignotent à petits coups de dents.

La liste des auteurs populaires :