Les citations célèbres sur les plaies (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

La haine a du bon, c'est le fer rouge qu'on applique sur une plaie et qui la cicatrise.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Qui par injustice ouvre une plaie dans le cœur d'un innocent se fait une plaie à lui-même.
Citation turque ; La Turquie en proverbes (1905)
Le temps qui cicatrise les plaies, par compensation, creuse les rides.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Les plaies de l'amour se ferment bien souvent plus vite qu'on ne voudrait.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
Chaque heure fait sa plaie et la dernière achève.
Théophile Gautier ; L'horloge (1840)
Qui médite une vengeance ne fait que rouvrir une plaie que le temps aurait fermé.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Quand les plaies de l'amour-propre s'ouvrent, celles de l'amour sont près de se fermer.
Jules Sandeau ; Marianna (1839)
Il est des plaies qu'on ne guérit qu'en y portant le fer et la flamme.
Jules Sandeau ; Marianna (1839)
Faire trop de réflexions sur son malheur, c'est envenimer une plaie en la grattant.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les plaies du corps ne sont rien en comparaison de celles de l'âme.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Dialogues des morts et fables (1700)
Les plaies du corps se ferment, celles de l'âme restent toujours ouvertes.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
La plus grande méchanceté est celle de celui qui trouve du plaisir à rouvrir la plaie d'un cœur tendre.
Marie-Jeanne Riccoboni ; Les lettres de Milady Juliette Catesby (1759)
L'orgueil a été de tout temps la plaie la plus dangereuse de l'homme.
Jean-Baptiste Massillon ; Mystères (1834)
Dès que le désordre entre dans la plaie, tous les mauvais sujets y relèvent la tête.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 septembre 1872.
L'orgueil a des plaies profondes qui s'apaisent sous un somptueux et riche pansement.
Pierre Reverdy ; Le gant de crin (1927)
La vraie plaie de l'intimité, c'est la brusque découverte des défauts.
Hervé Bazin ; Un feu dévore un autre feu (1978)
Il en est des plaies du cœur comme de celles du corps : Quand elles ont été profondes, elles se ferment quelquefois, mais elles se rouvrent toujours.
Pierre-Jules Stahl ; Souvenirs d'une vieille corneille (1841)
La mendicité est la plaie de la pauvreté.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)
Les larmes entretiennent les plaies, elles ne les cicatrisent pas.
Alphonse Daudet ; La dernière idole (1862)
La plaie dont ne se trouve aucun baume, c'est d'être séparé de celle que l'on aime.
Alphonse Allais ; Plaisir d'humour, Une belle cause (1966)
Il est peu de plaies morales que la solitude ne guérisse.
Honoré de Balzac ; L'envers de l'histoire contemporaine (1848)
Il y a des plaies qu'il faut savoir guérir sans les toucher : Les consolations ne servent souvent qu'à aigrir nos douleurs.
Réflexion populaire ; Les Échos de la pensée, 43 (1855)
On ne touche pas une plaie sans provoquer une plainte.
Sénèque ; De la colère, III, 10 - env. 47 ap. J.-C.
Pitié banale, celle que fait naître la vue d'une plaie saignante. Pitié plus rare, celle qui s'emploie à garder autrui d'une souffrance.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)

Autres dictionnaires à consulter :