Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur la raillerie (2).

Les citations, pensées et mots de célébrités :

La plupart des hommes sont portés à la flatterie ou à nous faire des compliments dans l'espérance de quelque retour, ou enfin par une espèce de malice et de raillerie.
Nicolas Malebranche - Œuvre : La recherche de la vérité (1675)

De la plus douce raillerie à l'offense, il n'y a qu'un pas à faire.
La marquise de Lambert - Œuvre : L'avis d'une mère à son fils (1726)

La raillerie est le principal travers du caractère français et le plus incorrigible ; le Français commence par douter et se moquer de tout ; il se rirait de la balle d'une arme à feu déchargée à bout portant sur sa poitrine, et ne croirait pas qu'elle puisse donner la mort si les armes à feu avaient été inventées la veille ou le matin.
Emile de Girardin - Œuvre : Les pensées et maximes (1867)

L'esprit dédaigneux et railleur n'a jamais servi de base à rien de grand ni de durable.
Emile de Girardin - Œuvre : Les pensées et maximes (1867)

Qui a besoin de médire, et qui aime à railler, a une malignité secrète dans le cœur.
La marquise de Lambert - Œuvre : L'avis d'une mère à son fils (1726)

Le secret d'empêcher la raillerie est de la prévenir, et le moyen le plus efficace de l'arrêter est de la bien prendre.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Évitez les railleries comme des pièges qu'un malin esprit tend à votre repos.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

On ne se corrige que par une espèce de miracle du défaut de raillerie.
Christine de Suède - Œuvre : Les maximes et pensées (1682)

De la plus douce raillerie à l'offense, il n'y a souvent qu'un pas à faire.
Réflexion populaire - Œuvre : Les Échos de la pensée, 16 (1855)

La sanglante raillerie blesse et ne corrige pas.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

En général, la raillerie nous affecte davantage que la médisance.
Adolphe de Chesnel - Œuvre : La sagesse populaire (1856)

La raillerie est la marque de la stérilité de l'esprit à qui il manque de bonnes raisons.
La Rochefoucauld - Œuvre : Les réflexions ou sentences et maximes morales (1665)

Il n'y a que les bons esprits et les bons cœurs qui entendent la raillerie, elle ne blesse jamais ceux à qui elle s'adresse.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Le railleur a toujours le cœur froid et souvent l'esprit faux.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Le railleur de profession est, de tous les hommes, celui qui s'expose et s'estime le plus, et se connaît le moins lui-même.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Ne raillons pas les fous, leur folie dure plus longtemps que la nôtre, voilà la différence.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

La fine raillerie est une épine qui a conservé un peu de parfum de la fleur.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Rien ne rend plus insensible à la raillerie que d'être au-dessus de l'opinion.
Jean-Jacques Rousseau - Œuvre : Émile, ou De l'éducation (1762)

S'il faut beaucoup d'esprit pour railler finement, il en faut bien davantage pour s'abstenir.
Pierre-Jacques Changeux - Œuvre : Le traité des extrêmes (1762)

Une injure est souvent une raillerie de bon aloi.
Quintilien - Œuvre : De l'institution oratoire, VI - env. 90 ap. J.-C.

La raillerie est toujours indécente.
Madeleine de Puisieux - Œuvre : Les caractères (1751)

L'esprit exclusif, dédaigneux et railleur n'a jamais servi de base à rien de grand ni de durable.
Emile de Girardin - Œuvre : Les pensées et maximes (1867)

La raillerie ne convient pas à ceux qui sont élevés au-dessus des autres.
Citation française - Œuvre : Les proverbes et adages français (1856)

La raillerie la plus piquante est celle dont on ne peut se fâcher sans se rendre encore plus ridicule.
La Rochefoucauld - Œuvre : Les réflexions ou sentences et maximes morales (1665)

La raillerie entre égaux peut être permise. Elle peut devenir un jeu d'esprit innocent, dont les chances variant sans cesse, amusent agréablement, si les forces sont à peu près égales, car il y a de la lâcheté à railler quelqu'un qui n'a pas reçu de la nature le don de la répartie.
Pigault-Lebrun - Œuvre : La folie espagnole (1799)

La raillerie est l'expression irrévocable du dédain.
Abel-François Villemain - Œuvre : Les discours et mélanges littéraires (1823)

Les railleries qui blessent n'ont jamais le droit de plaire.
Martial - Œuvre : Les épigrammes - env. 90 ap. J.-C.

Interdire la raillerie, ce serait mettre trop à l'aise les vices et les ridicules. La raillerie modérée est le sel de la conversation ; ce sel est âcre si on le prodigue.
Pigault-Lebrun - Œuvre : La folie espagnole (1799)

Un mauvais railleur est un sot personnage.
Jean-François Haumont - Œuvre : Le corbeau et le coucou (1802)

La gaieté, le rire, la raillerie, c'est la force des Français.
Alphonse Karr - Œuvre : Au soleil (1890)

La raillerie n'est presque jamais qu'une méchanceté timide et déguisées.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Parler et agir à propos, c'est être prudent ; faire consister la prudence dans un extérieur affecté, et dans des manières composées qui sont toujours un sujet de mépris et de raillerie, c'est une pure folie.
Etienne François de Vernage - Œuvre : Les maximes et réflexions (1690)

Tous les sots ont la démangeaison de railler, et ils voudraient bien être du coté des rieurs.
Alexander Pope - Œuvre : Essais sur la critique (1711)

Si souvent la raillerie n'est que l'envers de la foi et le rire que la pudeur des larmes !
Edouard Pailleron - Œuvre : Le monde où l'on s'amuse (1868)

La raillerie est un discours en faveur de son esprit contre son bon naturel.
Montesquieu - Œuvre : Les pensées et maximes diverses (1717-1755)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :