Les citations célèbres sur le remède (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Le canon tue moins de monde que les remèdes infaillibles.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Les remèdes tardifs sont toujours impuissants.
Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée ; La gouvernante (1747)
Tous les maux trouvent leur remède, ou dans le temps, ou dans la modération, ou dans la force de l'esprit ; les réflexions, la dévotion, la philosophie, les peuvent adoucir.
Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 7 mai 1672.
L'ennui est le mal contre lequel on cherche le plus de médecins et de remèdes, mais on ne peut que pallier les effets de son poison par le secours d'autrui. Pour en guérir, il faut porter en soi l'antidote.
Louis-Philippe de Ségur ; L'ennui (1816)
Il est des bons conseils comme des remèdes.
Jean-Jacques Rousseau ; Les pensées d'un esprit droit (1826)
Dans les maux sans remèdes, les conseils ne peuvent plus porter que sur le régime.
Pierre Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses (1782)
Le meilleur remède pour tous les problèmes, s'armer de patience.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)
Le seul remède contre la mort, c'est de vivre.
Paul Bourget ; La physiologie de l'amour moderne (1889)
Celui qui croit à la prédestination des choses possède un remède à tous les maux.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
Un remède efficace trouve aisément son emploi.
Lautréamont ; Les chants de Maldoror (1869)
Quand la douleur absorbe les facultés, on ne cherche pas les remèdes, on les évite.
Émile de Girardin ; Émile (1827)
Seul le dépaysement constitue un remède à la douleur.
Claude Lelouch ; Itinéraire d'un enfant très gâté (2000)
Le remède à la faute est de payer sa dette.
Marie de Solemne ; Innocente culpabilité (1998)
Le meilleur remède à la peur, c'est l'amour : si vous aimez, la peur disparaît.
Omraam Mikhaël Aïvanhov ; Les méditations quotidiennes (1976)
Quelque remède que l'on emploie, le mal est plus fort que le remède.
Pline le Jeune ; Lettre à Messius Maximus - IIe siècle.
Le temps est un remède au mal.
Euripide ; Hercule furieux - Ve s. av. J.-C.
Dans les maux où il n'y a plus de remède, il faut parler avec douceur, de sorte que nos réprimandes paraissent moins tenir de la censure que de la compassion et de la douleur.
Plutarque ; La manière de discerner un flatteur - Ier s. ap. J.-C.
Le remède contre les maux est de savoir souffrir.
Casimir Delavigne ; Louis XI, I, 8, le 11 février 1832.
L'occupation est le seul remède contre les peines.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 140 (1861)
Il n'y a point de remède contre un mal accompli.
Homère ; L'Iliade, IX - IXe s. av. J.-C.
Les demi-remèdes empirent les grandes maladies.
Joseph Roux ; Les pensées, notes et réflexions (1866)
Le remède au mal consiste parfois à oublier le mal et à oublier le remède.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)
C'est souffrir qu'aimer et désirer sans remède.
Colette ; Claudine en ménage (1902)
Ne plus se sentir vivre, c'est la seule chose qui m'accable ! et c'est sans remède.
Georges Bernanos ; Un mauvais rêve (1950)
Le travail est le meilleur des remèdes.
Marcelle Auclair ; La vie de Sainte Thérèse d'Avila (1956)
Le plus grand remède de la colère, c'est le temps ; il dissipe le nuage qui offusque la raison.
Sénèque ; De la colère, III, 12 - env. 47 ap. J.-C.
Un beau visage est le remède qui guérit tous les chagrins.
Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des roses - XIIIe siècle.
Le chagrin est égoïste, et ne peut recevoir de remède de ce qui ne le touche pas.
Marcel Proust ; Albertine disparue (posthume, 1927)
Un mal violent veut un remède extrême.
Marie-Joseph Chénier ; Charles IX (1789)
La tolérance est le seul remède contre la diversité des opinions.
Charles Nodier ; Dictionnaire universel de la Langue française (1823)
La mort est un remède à trouver quand on veut, et l'on doit s'en servir le plus tard que l'on peut.
Molière ; Le dépit amoureux, IV, 1 (1656)
Le remède est dans le poison.
Marcel Achard ; Patate, épigraphe (1956)
Contre les chagrins de la vie, le voyage est le meilleur des remèdes.
Michel Tournier ; Le médianoche amoureux (1989)

Autres dictionnaires à consulter :