Les citations célèbres sur les repentirs (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Il y a dans l'aveu de certaines fautes plus d'hypocrisie encore que de repentir.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Les femmes repenties peuvent rarement souffrir celles qui n'ont pas eu besoin de se repentir pour être vertueuses.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Pardonner à autrui avant le repentir est une immoralité.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 octobre 1864.
Le repentir sincère nous donne des larmes, le remords déchirant n'a que des pleurs.
Abbé Roubaud ; Les nouveaux synonymes français (1786)
Rien n'est si près d'une faute que le repentir de l'avoir faite.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Le repentir ne suffit pas, il faut réparer le mal par de bonnes œuvres.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Le cœur de l'homme est une maison qui change de locataire à chaque saison : l'amour l'occupe au printemps ; les désirs en été ; les plaisirs en automne, et le repentir en hiver.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
Un repentir coûte plus que vingt paroles d'abondance.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 mars 1868.
Un repentir sincère mérite d'être encouragé.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)
Qui juge avec trop de précipitation court au-devant de l'erreur et du repentir.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Dieu juge votre repentir, et il m'inspire la pénitence que je dois vous infliger.
Marcel Pagnol ; Les lettres de mon moulin (1954)
Les promesses faites à la hâte sont ordinairement suivies d'un prompt repentir.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)
Un beau repentir fait pardonner toute espèce de faute.
Miguel de Cervantès ; La bohémienne de Madrid (1602)
C'est un méchant métier que celui de médire : le plaisir en est court, long en est le repentir.
l'Angleterre ; Les proverbes et adages anglais (1840)
Le repentir, beau temps après la lune rousse, redonne à nos vertus une nouvelle pousse.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Où la colère a semé, c'est le repentir qui recueille.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Le repentir efface toutes les fautes, où du moins, presque que toutes les fautes.
Marie-Jeanne Riccoboni ; Les lettres de Milady Juliette Catesby (1759)
La repentance est au repentir ce que la pénitence est à la peine.
Abbé Roubaud ; Les nouveaux synonymes français (1786)
Le repentir est la planche qui nous reste après le naufrage.
Abbé Roubaud ; Les nouveaux synonymes français (1786)
Toute action qui engage l'âme, quand bien même celle-ci en serait ignorante, aura pour épilogue un repentir ou un chagrin. Il faut y consentir.
René Char ; La parole en archipel (1962)
Le vrai repentir chérit ses larmes.
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
À repentir tardif la honte en est le fruit.
Pétrarque ; Sonnet - XIVe siècle.
Plus longue est notre vie, et plus nos repentirs, bourreaux de nos vieux jours font de nous des martyrs.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Le repentir est un jugement que l'on donne contre soi-même.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
Il n'y a pas au monde un péché que Dieu refuse de pardonner à qui possède le vrai repentir.
Fiodor Dostoïevski ; Les frères Karamazov (1880)
Conditionner le pardon au repentir, c'est perdre le sens profond du pardon qui est un pari sur l'humain.
Edgar Morin ; Éthique (2004)
Le repentir est la grâce de l'amour.
Honoré de Balzac ; La duchesse de Langeais (1834)
Après l'amour, le repentir.
Pierre-Marie Quitard ; Les proverbes sur les femmes (1861)
Le repentir balaye le péché.
Hazrat Ali ; Les proverbes et sentences - VIe siècle.
Le mal porte le repentir en queue.
Philibert-Joseph Le Roux ; Le dictionnaire comique et proverbial (1718)
Il n'y a rien qui gâte une confession comme le repentir.
Anatole France ; La vie littéraire (1888-1892)
Le repentir naît où les passions meurent.
la sagesse populaire ; Les sentences et adages et maximes morales, 30 - XVIIIe siècle.
Méfions-nous de la colère, le repentir la suit à pas précipités.
Jean Frain du Tremblay ; La Motte Houdard (1703)
La jeunesse est un don de Dieu, et comme tous les dons de Dieu, il est sans repentance.
Georges Bernanos ; Le journal d'un curé de campagne (1936)

Autres dictionnaires à consulter :