Soren Kierkegaard (2)

Les citations célèbres de Soren Kierkegaard :

Une jeune fille qui veut plaire en se faisant intéressante plaira surtout à elle-même.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

S'introduire comme un rêve dans l'esprit d'une jeune fille est un art, en sortir est un chef-d'œuvre.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

On n'est jamais timide que dans la mesure où on est vu.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

Il n'y a rien sur quoi plane autant de séduction et de malédiction que sur un secret.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

La vie n'est pas un problème à résoudre mais une réalité dont il faut faire l'expérience.
Soren Kierkegaard ; Les maximes et pensées (1813-1855)

On est homme de génie dès la naissance ou on ne l'est pas.
Soren Kierkegaard ; En quoi l'homme de génie diffère-t-il de l'apôtre (1886)

La vie ne se comprend que par un retour en arrière, mais on ne la vit qu'en avant.
Soren Kierkegaard ; Les maximes et pensées (1813-1855)

La mère aimante apprend à son enfant à marcher seul.
Soren Kierkegaard ; Les maximes et pensées (1813-1855)

On ne se débarrasse du sérieux d'un niais qu'en riant à ses dépens.
Soren Kierkegaard ; En quoi l'homme de génie diffère-t-il de l'apôtre (1886)

Sans le péché, point de sexualité, et sans sexualité, point d'histoire.
Soren Kierkegaard ; Du concept d'angoisse (1844)

Un livre a ceci de particulier qu'il peut être interprété comme on veut.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

Une mauvaise conscience peut rendre la vie intéressante.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

Plus on se cache, plus il est désagréable d'être surpris.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

L'admiration est un abandon heureux de soi-même, l'envie une revendication malheureuse du moi.
Soren Kierkegaard ; Traité du désespoir (1849)

L'individu dans son angoisse du péché produit le péché.
Soren Kierkegaard ; Du concept d'angoisse (1844)

Toute jeune fille par rapport au labyrinthe de son cœur est une Ariane, qui tient le fil grâce auquel on peut s'y retrouver, mais elle ne sait s'en servir elle-même.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

L'angoisse est le vertige de la liberté.
Soren Kierkegaard ; Du concept d'angoisse (1844)

Heureux celui qui souffre l'insulte pour une bonne cause.
Soren Kierkegaard ; Discours chrétiens (1848)

Toute relation érotique doit être vécue de manière qu'il vous soit facile d'en évoquer une image avec tout ce qu'il y a de beau en elle.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

La haine est l'amour qui a sombré.
Soren Kierkegaard ; Ou bien... Ou bien ou L'alternative (1843)

La nature féminine est un abandon sous forme de résistance.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

La femme est substance, l'homme est réflexion.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

Le fond éternel de l'amour, c'est que les individus ne naissent l'un pour l'autre que dans son instant suprême.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

Qu'aime l'amour ? L'infinité ; que craint l'amour ? Des bornes.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)

La liste des auteurs populaires :