Tahar Ben Jelloun (3)

Les meilleures citations de Tahar Ben Jelloun :

Faire l'amour est une façon de créer, d'écrire, de composer.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
Une belle femme est souvent plus préoccupée par sa beauté que par son foyer.
Tahar Ben Jelloun ; Le dernier ami (2004)
Un étranger réclame non de l'amour et de l'amitié, mais du respect.
Tahar Ben Jelloun ; Le racisme expliqué à ma fille (1997)
L'absence est une ride du souvenir.
Tahar Ben Jelloun ; Moha le fou, Moha le sage (1978)
Lorsqu'un mot rencontre un autre mot, ils se tiennent et sautent à la corde pour éprouver ce lien. S'ils tombent et se brisent, c'est qu'ils ne devaient pas se rencontrer, à moins d'avoir été voulus par le poète.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)
Le Mal a le vent en poupe. Non seulement il triomphe un peu partout, mais il gagne en légitimité depuis que les gouvernements sont devenus tellement soupçonneux qu'ils considèrent tout voyageur comme un terroriste possible.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)
Le Mal est un visage respectable ; il n'est pas borgne ou balafré. Il est avenant et même rassurant. Il n'a pas besoin de se grimer selon sa fonction, car n'importe qui est capable d'endosser sa vilenie.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)
Aimer, c'est célébrer la rencontre de deux solitudes.
Tahar Ben Jelloun ; Le premier amour est toujours le dernier (1995)
Le raciste est quelqu'un qui souffre d'un complexe d'infériorité ou de supériorité.
Tahar Ben Jelloun ; Le racisme expliqué à ma fille (1997)
Il est des rêves qui nous bordent et nous bercent, et d'autres qui nous froissent et nous blessent.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)
Un pays qui abandonne ses vieillards est une erreur.
Tahar Ben Jelloun ; La fiancée de l'eau (1984)
Je ne suis pas contre les immigrés, mais j'aime qu'on respecte ma tranquillité.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
L'amour n'atteint la maturité et la sérénité qu'aidé par l'amitié ; il y faut du temps et de la générosité.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
Il faut aimer la terre, respecter ses humeurs qui donnent aussi bien la vie que ce qui l'annule.
Tahar Ben Jelloun ; L'écrivain public (1983)
J'ai aimé une femme, elle m'a quitté ; j'ai aimé la terre, elle m'a retenu.
Tahar Ben Jelloun ; Moha le fou, Moha le sage (1978)
L'amitié est un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
L'amitié est une religion sans diable.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
Le premier amour est toujours le dernier.
Tahar Ben Jelloun ; Le premier amour est toujours le dernier (1995)
J'aime le Coran comme une poésie, et j'ai horreur de ceux qui l'exploitent en parasites.
Tahar Ben Jelloun ; L'enfant de sable (1985)
Les avares, Dieu ne les couvre pas de sa clémence.
Tahar Ben Jelloun ; L'enfant de sable (1985)
Il est des folies que même le diable ignore.
Tahar Ben Jelloun ; L'enfant de sable (1985)
Chaque enfant est une parole prise à la nuit, une caresse du temps.
Tahar Ben Jelloun ; L'enfant de sable (1985)
La poésie ne peut se permettre l'humour.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
Si l'hospitalité est une éthique, comment en faire un droit ?
Tahar Ben Jelloun ; Hospitalité française (1984)
La morale, ça ne sort personne de la fosse commune.
Tahar Ben Jelloun ; La réclusion solitaire (1976)
Un homme se lève à la vie quand son sexe se lève.
Tahar Ben Jelloun ; La fiancée de l'eau (1984)
Faire l'amour avec un préservatif, c'est comme manger un bonbon avec son papier.
Tahar Ben Jelloun ; Le premier amour est toujours le dernier (1995)
Un vieux a le droit de se répéter, c'est un acquis et un privilège de l'âge.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
Le temps nous apprend à ne pas croire à l'éternité.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
Savoir gratter là où il faut est une preuve d'amour.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
La flatterie ne fait vraiment du tort qu'à ceux qui l'acceptent et s'en délectent.
Tahar Ben Jelloun ; La soudure fraternelle (1994)
Seuls les yeux ne vieillissent jamais : l'âge passe et ne touche pas le regard.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
Le maquillage est le linceul de la beauté.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
Il n'y a d'amour que dans le mariage, sinon, ce n'est que cinéma et décadence.
Tahar Ben Jelloun ; La soudure fraternelle (1994)
La dépression frappe au hasard : c'est une maladie, pas un état d'âme.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
L'indifférence n'est pas l'absence mais la répudiation de tout sentiment.
Tahar Ben Jelloun ; Cette aveuglante absence de lumière (2001)
L'amitié est un bien supérieur à toutes les vertus.
Tahar Ben Jelloun ; La prière de l'absent (1981)
Un trésor, c'est la vie, c'est le destin, c'est l'amour que tu vas vivre.
Tahar Ben Jelloun ; Les yeux baissés (1991)
La corruption, c'est le manque de dignité, c'est l'absence de scrupule.
Tahar Ben Jelloun ; Amours sorcières (2003)
Le temps est le meilleur bâtisseur de l'amitié ; il est aussi son témoin et sa conscience.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
Un ami est celui qui ne ment jamais, ne fait jamis semblant et parle avec toute la sincérité, la franchise que l'amitié véritable requiert.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
Quand il y a des certitudes, il n'y a plus d'amour.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
Penser à l'autre, savoir être présent quand il le faut, avoir les mots et les gestes qu'il faut, faire preuve de constance dans la fidélité, c'est cela l'amitié, et c'est rare.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
L'ennui, quand il devient maître du temps, joue au révélateur.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
On ne peut aimer que si l'on est ivre de vie.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
Le désir de l'amour engendre l'amour.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
Le mariage est un contrat social souvent incompatible avec le grand amour.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
La peur, c'est l'enfant en nous qui panique.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
Une bibliothèque est une chambre d'amis.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
Les blessures d'amitié sont inconsolables.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)

La liste des auteurs populaires :