Les citations et axiomes sur la vanité (3)

Les citations et préceptes d'auteurs célèbres :

La vanité se pare de ses fers lorsqu'ils sont dorés.
la France ; Les proverbes et adages français (1856)
L'homme voulait se faire semblable à Dieu ; les prêtres ont fait Dieu semblable à l'homme ; et la vanité de l'esprit humain s'est contentée.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
La vanité se joue de la vie des hommes, ainsi que de tout le reste. Un père laisse le plus d'enfants qu'il peut, afin de perpétuer son nom. Un conquérant, afin de perpétuer le sien, extermine le plus d'hommes qu'il lui est possible.
Bernard Fontenelle ; Les pensées et réflexions (1757)
Personne n'est tout à fait exempt de vanité, celui qui n'en est pas teint, en est au moins arrosé.
Louis-Philippe de Ségur ; Le talent (1816)
La vanité la plus fine est celle qui nous porte à louer le mérite que nous croyons inférieur au nôtre.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Les pensées et réflexions morales (1810)
La vanité est l'amour-propre qui se montre ; la modestie est l'amour-propre qui se cache.
Bernard Fontenelle ; Les maximes et pensées (1657-1757)
La vanité fait que l'on aime mieux paraître à son avantage aux yeux des autres qu'estimable aux siens.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La vanité n'a d'oreilles que pour ce qui la flatte.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
Le plus intime de nos conseillers, celui dont les avis prévalent le plus souvent, c'est la vanité.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur la fausseté (1652)
Les hommes sans passions, sans vertus et sans vices, n'ont qu'un seul sentiment : la vanité mal déguisée.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
La vanité est la mère nourricière de toutes nos sottises.
Louis-Philippe de Ségur ; La vanité (1816)
La vanité de l'homme est la source de ses plus grandes peines.
Jean-Jacques Rousseau ; Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)
La vanité nous rend aussi dupes que sots.
Jean-Pierre Claris de Florian ; Le petit chien (1792)
La vanité est, après la faim, ce qui anime le plus les hommes.
Marie du Deffand ; Les maximes et pensées (1780)
La vanité de sa nature est calomniatrice, elle déprécie pour se donner du relief.
Marie du Deffand ; Les maximes et pensées (1780)
Qu'aurait à gagner les personnes vaines, et qui se méconnaissent, si elles avaient le courage de s'ôter à elles-mêmes le voile qu'elles ont devant les yeux, et de se rappeler, de bonne foi, ce qu'elles sont et d'où elles sont parties pour arriver au point où elles se trouvent ! Elles se jugeraient alors suivant les lumières de l'équité, et les règles de la raison ; et, par une conséquence nécessaire, elles seraient bien éloignées de penser que tout leur est dû, et qu'elles ne doivent rien à autrui.
Jean-Jacques Rousseau ; Les pensées d'un esprit droit (1826)
La vanité repousse la bienveillance, la modestie l'attire.
Françoise d'Aubigné ; Les mémoires et lettres de Madame de Maintenon (1719)
La vanité jouit du passé, du présent et de l'avenir, elle s'aime, et s'admire dans tous les temps.
Marie-Jeanne Riccoboni ; Les lettres de Milady Juliette Catesby (1759)
Les hommes ne vivent que de vanité et d'ambition, et moi je ne vis que pour aimer.
Julie de Lespinasse ; Les maximes, réflexions et pensées (1776)
La vanité fait de mauvaises copies, et l'orgueil fait de mauvais originaux. Tous deux conduisent au ridicule, par un excès contraire ; l'un en nous éloignant trop de notre nature, l'autre en nous y attachant trop fortement.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
La vanité est la gloire des petites âmes.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
La vanité d'autrui ne va contre notre goût que quand elle va contre notre vanité.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)
La vanité est une dure maîtresse, la convoitise est un rude tyran.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 20 janvier 1880.
La vanité est une passion avare qui ne laisse rien traîner, et ramasse même dans les ordures.
Alphonse Karr ; La pêche en eau douce et en eau salée (1855)
La vanité est l'ennemie de l'ambition ; elle aime à renverser ce qu'elle ne peut obtenir.
Germaine de Staël ; L'influence des passions (1796)
On tire très souvent vanité des qualités qu'on n'a pas.
Germaine de Staël ; L'influence des passions (1796)
Si le désir de faire plaisir à l'autre se rencontre plus dans l'acte d'amour que dans l'acte d'aimer, c'est que la satisfaction de la vanité ne coûte pas grand-chose au corps.
Robert Mallet ; Apostille ou l'amour et le futile (1972)
La vanité conduit à la jalousie.
Diane de Beausacq ; Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)
La vanité, seul un sot peut l'éprouver.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)
La vanité peut être considérée comme l'éteignoir de l'esprit.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
La vanité humaine est si grande que le plus ignorant croit avoir besoin d'idées.
Georges Clemenceau ; Les plus forts (1898)
La vanité rend causeur ; l'orgueil, taciturne.
Arthur Schopenhauer ; Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)
La vanité ruine plus de femmes que l'amour.
Marie du Deffand ; Les lettres à Horace Walpole, le 15 janvier 1770.
Le mal n'est qu'une vanité, ayons l'orgueil du bien.
Alexandre Dumas, fils ; La dame aux camélias, le 2 février 1852.
Le plaisir de la vanité n'a qu'un quart-d'heure : celui qui suit une bonne action ne fuit pas si vite.
Malesherbes ; Les pensées et maximes (1721-1794)
La vanité est l'ennemie du bonheur.
Pierre Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses (1782)
Les femmes n'ont d'honneur que dans la mesure où le leur permet leur vanité.
Henri de Régnier ; Lui, ou les femmes et l'amour (1928)
Le meilleur préservatif contre la vanité, c'est l'orgueil.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)
Le ridicule est le vêtement de la vanité.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
La vanité donne des ridicules, tandis que l'amour-propre peut valoir des succès.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 115 (1861)
Rien ne saurait être au goût du monde, s'il n'est assaisonné par la vanité.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur la vanité (1652)
Il n'y a pas différents degrés de vanité : il y a seulement différentes capacités à la dissimuler.
Mark Twain ; Le prétendant américain (1891)
Vive la philosophie, vive la sagesse de Salomon : boire du bon vin, se gorger de mets délicats, se rouler sur de jolies femmes, se reposer dans des lits bien mollets ; excepté cela, le reste n'est que vanité.
Denis Diderot ; Le neveu de Rameau (1762)
La vanité, à mon avis, c'est le gros défaut des hommes ; ils sont insatiables de louanges.
Marcelle Auclair ; Les mémoires à deux voix (1978)
La vanité fait des prodiges de mémoire en racontant sa vie.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
À la vanité l'âme n'est point soumise.
Marie-Joseph Chénier ; Fénelon, III, 2 (1793)
La vanité est l'écume de l'orgueil.
Alphonse Karr ; En fumant (1861)
On guérit de la vanité par la vanité même.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
La vanité ne tarde pas à suivre l'ingratitude qu'elle n'a pas précédée.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Plus on a de vanité, plus on en croit voir chez les autres.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)
La vanité est l'ennemie jurée du légitime orgueil.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)
Il sage de prendre un peu de vanité, mais sans s'y donner, comme on prend le soleil à sa porte.
Alain ; Les éléments de philosophie (1916)
Il faut bien passer quelque vanité aux pauvres gens, cest le seul dédommagement de leurs misères.
Charles Nodier ; La fée aux miettes (1832)
L'amour qui s'établit par la vanité, n'est que vanité elle-même et ne peut subsister.
Madeleine de Scudéry ; Clélie, histoire romaine (1654 à 1660)
Vanité : L'hommage d'un imbécile aux qualités d'un âne très intime.
Ambrose Bierce ; Le dictionnaire du diable (1911)
Quand la vanité s'avise d'être jalouse, elle doit être implacable.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Cachet d'Onyx (1831)
Rien au monde ne dégrade plus un caractère que la vanité.
Philip Dormer Stanhope ; Les lettres et pensées (1774)
La vanité est la passion dominante de l'homme.
Henry de Montherlant ; Jeunes filles (1936)
La vanité est la passion universelle des femmes, si ce n'est pas la plus dominante.
Philip Dormer Stanhope ; Les lettres et pensées (1774)
La vanité est le sel de la vie.
Jules Renard ; Le journal du 7 juillet 1908.

Autres dictionnaires à consulter :