Sacha Guitry (4)

Les meilleures paroles de Sacha Guitry :

L'un des mensonges les plus fructueux, les plus intéressants qui soient, et l'un des plus faciles en outre, est celui qui consiste à faire croire à quelqu'un qui vous ment qu'on le croit.
Paroles de Sacha Guitry ; Toutes réflexions faites (1947)

Ce qui fait le charme de la vie, ce sont les femmes des autres.
Paroles de Sacha Guitry ; La fin du monde (1935)

Tant qu'on n'aime quelqu'un que pour ses qualités, ce n'est pas grave encore, mais le jour où l'on se prend à aimer ses défauts, c'est l'amour. Aimer des défauts, c'est prendre leur défense.
Paroles de Sacha Guitry ; Les pages choisies (1932)

Les réconciliations entre amis très intimes creusent définitivement le fossé qui les sépare. Leur brouille n'effaçe pas leur amitié, mais leur réconciliation n'efface pas leur brouille.
Paroles de Sacha Guitry ; Les pages choisies (1932)

Qui trouve une femme jolie, en devient amoureux.
Paroles de Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)

Il y a deux choses inadmissibles sur la terre : la mort, et les impôts.
Paroles de Sacha Guitry ; Beaumarchais (1950)

Applaudir quelqu'un, c'est presque lui serrer la main.
Paroles de Sacha Guitry ; Les desseins de la providence (1932)

Quand on est dans le malheur, on ne peut guère compter sur ses amis intimes.
Paroles de Sacha Guitry ; Les pensées, maximes et anecdotes (1992)

L'amour est cruel et exigeant, et pourtant je le bénis, car sans lui je ne pourrais pas vivre.
Paroles de Sacha Guitry ; Faisons un rêve (1936)

On dit d'un homme qu'il est cruel quand il n'aime plus ; c'est inexact, c'est quand il aime qu'il est cruel.
Paroles de Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)

Le bonheur, c'est d'aimer une femme et d'être aimé d'elle sans raison, sans contrainte et parce qu'elle est belle.
Paroles de Sacha Guitry ; Deburau (1918)

Il n'y a pas deux façons d'aimer quand on aime vraiment et pour le dire on dit : « Je t'aime ! » et tout est dit !
Paroles de Sacha Guitry ; Je t'aime (1920)

J'étais, vois-tu, si pauvre avant de te connaître... maintenant je suis riche, inépuisablement !
Paroles de Sacha Guitry ; Deburau (1918)

Dire à une très jolie femme qu'elle nous plaît, c'est vouloir passer à ses yeux pour un naïf ou pour un insolent, car, de toute façon, c'est lui dire : Vous ne plaisez qu'à moi, profitez-en, madame !
Paroles de Sacha Guitry ; Les pensées, maximes et anecdotes (1992)

Il y a des femmes si susceptibles et qui sont tellement assoiffées d'égards qu'on n'ose pas se permettre de ne pas leur faire la cour.
Paroles de Sacha Guitry ; Les pensées, maximes et anecdotes (1992)

Le mariage est comme le restaurant : à peine est-on servi qu'on regarde ce qu'il y a dans l'assiette du voisin.
Paroles de Sacha Guitry ; Les pensées, maximes et anecdotes (1992)

C'est un prodige qu'un homme et une femme faits pour vivre ensemble puissent vivre ensemble.
Paroles de Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)

Je ne suis pas l'ennemi du mariage, au contraire, j'adore la vie à deux – mais je suis l'ennemi des mauvais mariages, car les gens mal mariés, maussades, infidèles et malheureux, font du tort à l'amour !
Paroles de Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)

Une femme qui s'en va avec son amant n'abandonne pas son mari, elle le débarrasse d'une femme infidèle.
Paroles de Sacha Guitry ; Nouveau testament (1934)

Vous savez que c'est la première fois que je trompe mon mari ! — Mais moi aussi, c'est la première fois que je le trompe, votre mari.
Paroles de Sacha Guitry ; Les pages choisies (1932)

Il y a une catégorie d'hommes qui ne font la cour qu'aux femmes fidèles, et qui seraient bien embarrassés si les femmes leur disaient : Allons-y !
Paroles de Sacha Guitry ; Le veilleur de nuit (1911)

Si une femme mariée à l'un de vos amis vient s'offrir à vous... que faire ? Il y a deux réputations en jeu, celle du mari et la vôtre : ne pensez pas qu'au mari ; il est très délicat de se dérober à l'honneur que vous fait une femme en s'offrant à vous.
Paroles de Sacha Guitry ; La jalousie (1915)

Pour qu'une plaisanterie humoriste ait son plein rendement, il convient que trois personnes soient en présence : celle qui la profère, celle qui la comprend, et celle à qui elle échappe.
Paroles de Sacha Guitry ; Toutes réflexions faites (1947)

Revendiquons le droit de plaisanter sur tout !
Paroles de Sacha Guitry ; Toutes réflexions faites (1947)

Il y a des femmes qui ne sont pas faites pour être fidèles ; il y en a énormément, il paraît même qu'il y en a trop.
Paroles de Sacha Guitry ; Théâtre (1964)

La liste des auteurs populaires :