Les pensées et réflexions sur consoler

Les pensées d'auteurs connus sur consoler :

Ce qui console de vieillir, c'est de voir autour de soi les choses vieillir aussi.
Pensée de Paul Léautaud ; Les propos d'un jour (1947)

Rien ne peut consoler d'avoir perdu sa mère.
Pensée de Claire Martin ; L'amour impuni (2000)

Être consolé, c'est être résigné.
Pensée de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 mai 1877.

L'amour console de l'amour.
Pensée de Arsène Houssaye ; Les grandes dames (1868)

L'amour est le consolateur de la société.
Pensée de Pierre Choderlos de Laclos ; De l'éducation des femmes (1783)

On se désole vite ; on se console plus vite encore.
Pensée de Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Seul le travail peut nous consoler d'être nés.
Pensée de Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)

On n'est jamais plus écrasé ou mieux consolé que par l'opinion publique.
Pensée de Antoine de Rivarol ; Les pensées inédites de Rivarol (1836)

Par votre bienfaisance, consolez la douleur, secourez l'indigence.
Pensée de Marie-Joseph Chénier ; Nathan le sage (Posthume, 1824)

Oui, les mots, ma patrie, les mots, ça console et ça venge ; mais ils ne me rendront pas ma mère.
Pensée de Albert Cohen ; Le livre de ma mère (1954)

Épargner, pardonner, consoler, voilà toute la science de l'amour.
Pensée de Anatole France ; Abeille (1882)

Les enfants, eux seuls peuvent nous consoler de vieillir.
Pensée de Alphonse Daudet ; Les femmes d'artistes (1874)

Les femmes aiment à consoler.
Pensée de Alphonse Daudet ; Tartarin de Tarascon (1870)

La pire misère est qu'on se console de la mort de ceux qu'on a aimés.
Pensée de Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)

Il est plus d'une larme que j'ai dévorée au loin, seule, et que j'aurais voulu donner en échange d'un sourire consolateur.
Pensée de Honoré de Balzac ; Les mémoires de deux jeunes mariées (1841)

Supprimez la passion dans le mariage, pour que le mariage soit ennuyeux, et, quand votre femme s'ennuiera, moi, tout le monde, je la consolerai.
Pensée de Alexandre Dumas, fils ; Un père prodigue, le 30 novembre 1859.

La plainte console des maux que la paresse entretient.
Pensée de Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les maximes et préceptes (1808)

Si tu supportes des injustices, console-toi : Le vrai malheur est d'en commettre.
Pensée de la Grèce ; Le livre des sentences grecques (1876)

Il y a des tristesses profondes qui fuient la consolation.
Pensée de François Guizot ; Le dictionnaire universel des synonymes (1809)

L'amitié est descendue du ciel pour consoler les hommes des maux de la terre.
Pensée de Réflexion populaire ; Les Échos de la pensée, 44 (1855)

Femme dorée est vite consolée.
Pensée de Jean-Antoine de Baïf ; Les mimes, enseignements et proverbes (1576)

Peu de chose nous console, parce que peu de chose nous afflige.
Pensée de Blaise Pascal ; Les pensées (1670)

Les plaintes excitent plutôt les passions à nous offenser que la compassion à nous consoler.
Pensée de Baltasar Gracian ; Oraculo manual, 129 (1647)

L'homme accablé, qu'un long ennui désole, ne voit ni les humains, ni rien qui le console.
Pensée de Jacques Delille ; L'imagination (1806)

L'amour seul me console, il est ma récompense.
Pensée de Voltaire ; Le fanatisme ou Mahomet le prophète (1741)

Autres dictionnaires des citations à consulter :