Les pensées et réflexions sur les maux

Les pensées d'auteurs connus sur maux :

Chacun, dans ce monde, a ses maux en partage.
Pensée de Casimir Delavigne ; Louis XI, III, 3, le 11 février 1832.

Le remède contre les maux est de savoir souffrir.
Pensée de Casimir Delavigne ; Louis XI, I, 8, le 11 février 1832.

N'ajoutez pas à vos maux un remède pire que le mal.
Pensée de Sophocle ; Ajax furieux - Ve s. av. J.-C.

Si l'on est susceptible aux maux imaginaires, on sera nécessairement la proie de quelqu'un.
Pensée de Bernard Fontenelle ; Du bonheur (1724)

C'est trop de joindre aux maux réels les souffrances imaginaires.
Pensée de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 203 (1861)

À des maux étranges on applique d'étranges remèdes.
Pensée de William Shakespeare ; Beaucoup de bruit pour rien (1600)

Les biens qui nous arrivent ne sont jamais en raison des maux que nous avons soufferts pour les avoir.
Pensée de David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)

Les maux de la vieillesse ne sont pas nouveaux : ce sont les maux de l'existence, mais aggravés.
Pensée de Anatole France ; Les dernières pages inédites (1925)

Le désaccord avec soi-même est le pire des maux.
Pensée de André Maurois ; Lettre ouverte à un jeune homme sur la conduite de la vie (1966)

La vie qui n'est qu'un éclair entre deux longues ténèbres est à peine un bien entre deux maux.
Pensée de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 1er mai 1868.

L'intérêt est un principe d'action égoïste qui ne peut engendrer des maux illimités.
Pensée de Simone Weil ; Oppression et liberté (1955)

La mort n'est pas comme on le croit le plus grand des maux pour celui qui, par la grâce éternelle, remonte du dernier jour au premier, jusque auprès du trône de Dieu.
Pensée de Michel-Ange ; Madrigal XXV, Sans titre (1540)

Envisagez d'avance les maux avec courage : quand ils arriveront, ils seront moins durs à supporter.
Pensée de Étienne Bonnot de Condillac ; Cours d'études (1775)

Inutile de t'occuper sans cesse de tes maux ; rassure-toi, ils ne t'oublieront pas !
Pensée de Charles Régismanset ; Le livre de mes amis (1921)

On voit les maux d'autrui d'un autre œil que les siens.
Pensée de Pierre Corneille ; Horace (1640)

L'amitié est descendue du ciel pour consoler les hommes des maux de la terre.
Pensée de Réflexion populaire ; Les Échos de la pensée, 44 (1855)

Tout mortel se soulage à parler de ses maux.
Pensée de André Chénier ; L'art d'aimer, Fragment IV (1794)

Les maux du cœur ne sont pas du ressort de la faculté, l'amour en est le seul médecin.
Pensée de Mirabeau ; Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)

Le plaisir et la peine, et les biens et les maux, se balancent dans la nature.
Pensée de Jean Frain du Tremblay ; La fièvre (1703)

Amis, dans ma douce retraite, à tous vos maux je dis adieu.
Pensée de Victor Hugo ; À mes amis, Odes et Ballades (1823)

À distance, les maux divertissent leur homme.
Pensée de Homère ; L'Iliade - IXe s. av. J.-C.

L'espoir le plus trompeur tient lieu de quelque bien, et le plus grand des maux est de n'espérer rien.
Pensée de Philippe Quinault ; Bellérophon (1665)

Deux sortes de maux de l'opinion, nous exposent aux maux de la nature. L'une est la perte des personnes chères, l'autre est la perte des biens. Le dernier de ces maux nous expose à la pauvreté, mais le premier nous expose à tous les maux de la nature ; c'est pourquoi nous lui pouvons donner le premier rang entre les maux de l'opinion.
Pensée de Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)

Les maux de la nature ne sont que les maux du corps, et les maux de l'opinion ne sont que les maux de l'esprit.
Pensée de Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)

Le souvenir des maux passés produit l'allégresse.
Pensée de René Descartes ; Les passions de l'âme (1649)

Qui ne sait compatir aux maux qu'il a soufferts ?
Pensée de Voltaire ; Zaïre, II (1732)

Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'ennui, le vice et le besoin.
Pensée de Voltaire ; Candide, ou l'optimisme (1759)

À raconter ses maux, souvent on les soulage.
Pensée de Pierre Corneille ; Polyeucte martyr, I, 3 (1642)

Autres dictionnaires des citations à consulter :