François-Marie Arouet, dit Voltaire (4)

Les meilleures pensées de Voltaire :

Le bon sens un état mitoyen entre la stupidité et l'esprit.
Pensée de Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)

Travaillons sans raisonner, c'est le seul moyen de rendre la vie supportable.
Pensée de Voltaire ; Candide, ou l'optimisme (1759)

Si mes amis sont heureux, je serai moins misérable.
Pensée de Voltaire ; Sur l'usage de la vie (1740)

Le plaisir est plus rapide que le bonheur et le bonheur que la félicité.
Pensée de Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)

On aime la vie, mais le néant ne laisse pas d'avoir du bon.
Pensée de Voltaire ; Lettre à La marquise du Deffand, le 1er novembre 1769.

Si le passé est accouché du présent, le présent accouche du futur ; tout a des pères, mais tout n'a pas toujours des enfants.
Pensée de Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)

Le présent accouche de l'avenir.
Pensée de Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)

Pour mieux savoir aimer, haïssez-vous vous-même.
Pensée de Voltaire ; La fête de Bélébat (1725)

Dieu nous a donné le vivre ; c'est à nous de nous donner le bien vivre.
Pensée de Voltaire ; Le sottisier (1883)

L'état du mariage est des humains le plus cher avantage.
Pensée de Voltaire ; L'enfant prodigue, II, 1, le 10 octobre 1736.

Les historiens qui croient qu'on peut prédire l'avenir, sont bien indignes d'écrire le passé.
Pensée de Voltaire ; L'essai sur les mœurs et l'esprit des nations (1756)

Un honnête homme tient sa promesse ; un roi sage tient ses traités.
Pensée de Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)

La vie est prodigieusement ennuyeuse quand elle est uniforme.
Pensée de Voltaire ; Lettre à Marie du Deffand, le 18 février 1760.

Un ami, don du ciel, est le vrai bien du sage.
Pensée de Voltaire ; Discours sur l'homme, De la liberté (1734)

La liberté dans l'homme est la santé de l'âme.
Pensée de Voltaire ; Discours sur l'homme, De la liberté (1734)

À l'amour tout miracle est possible.
Pensée de Voltaire ; La Henriade, chant IX (1728)

Tout travail a son prix.
Pensée de Voltaire ; poème La Bastille (1717)

La noblesse sans mérite est un vase qui n'a plus que l'étiquette.
Pensée de Voltaire ; Lettre à Madame de Lutzelbourg, le 3 septembre 1753.

Si la noblesse est fille de la vertu, trop souvent elle a tué sa mère.
Pensée de Voltaire ; Lettre à Madame de Lutzelbourg, le 3 septembre 1753.

Un Dieu qui prit pitié de la nature humaine mit auprès du Plaisir le Travail et la Peine.
Pensée de Voltaire ; Quatrième discours, De la modération en tout (1737)

L'amour seul donne les plaisirs, et le plaisir est d'être aimée.
Pensée de Voltaire ; À Mademoiselle Raucourt (1773)

Il est peu de plaisirs sans douleur, et nos chagrins sont souvent sans mélange.
Pensée de Voltaire ; Dimanche (1775)

Le mieux est l'ennemi du bien.
Pensée de Voltaire ; La Bégueule (1772)

Rien n'est plus périlleux que de quitter le bien pour vouloir être mieux.
Pensée de Voltaire ; La Bégueule (1772)

Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères.
Pensée de Voltaire ; Prière à Dieu, XXIII (1763)

Le vulgaire est de tous les états.
Pensée de Voltaire ; Le siècle de Louis XIV (1751)

La politesse est à l'esprit ce que la grâce est au visage.
Pensée de Voltaire ; Stances, XXXVIII (1764)

Il faut trois dieux dans un ménage ; l'Amitié, l'Estime, et l'Amour.
Pensée de Voltaire ; Lettre à M. de Brenles, le 21 mai 1754.

Femme sage est plus que femme belle.
Pensée de Voltaire ; Ce qui plaît aux dames (1764)

L'amour doit vous instruire, suivez ses douces lois.
Pensée de Voltaire ; La princesse de Navarre (1745)