Les dictons pour le mois d'avril

Les dictons du mois classés par jour :

Le 1er avril :
En avril, ne te découvre pas d'un fil ; en mai, fais ce qu'il te plaît.
Pendant tout le mois d'avril, ne t'allège pas d'un fil.
II faut de la pluie en avril, pour le grenier et le fenil.
Pluie en avril, c'est, dit-on, une abondante moisson.
Avril n'a que trente jours ; s'il pleut trente et un, c'est bon toujours.
En avril, bas ou haut, tout arbre a son loriot.
Avril et mai sont la clé de l'année.
Qu'avril emprunte seulement trois jours à mars, ces trois jours sont méchants.
II n'est si gentil mois d'avril, qui n'ait son chapeau de grésil.
Ne crois pas de l'hiver avoir atteint la fin, que la lune d'avril n'ait accompli son plein.
Bouvier quand tu vas voir ton foin pour le diviser avec soin, souviens-toi bien du mois d'avril toujours cousu d'un mauvais fil.
Le vent d'avril n'a pas d'abri, pas plus que le pauvre d'ami.
Pluie de saint Hugues à sainte Sophie, remplit granges et fournils.
Les pâques pluvieuses sont souvent fromenteuses, et souvent menteuses.
S'il pleut le jour des Rameaux, les millets seront très beaux.
Quand aux Rameaux souffle l'autan, l'autan dominera tout l'an.
Le plus fort vent des premiers du carême, presque toujours dans l'année est le même.
Au premier avril, souvent dans ton dos tient un fil.
Le propre jour des Rameaux, sème oignons et poireaux.
Du tonnerre en Avril, c'est du foin et du blé.
Sillon d'avril par la neige comblé, comme un bœuf dévore le blé.
Janvier fait le pont, février le rompt ; avril fait la fleur, mai s'en donne l'honneur.
Au premier avril, poisson se faufile.
Avril entrant, coucou chantant, sonnailles tintant.

Le 2 avril :
Au moment où commence avril, l'esprit doit se montrer subtil.
Quand avril tombe l'eau, vigneron répare le fond de ton tonneau.
Tonnerre en avril, défoncez vos barils.

Le 3 avril :
Comme est fait le 3, est fait le mois.
Le 3 avril le coucou chante mort ou vif.

Le 4 avril :
Si les quatre premiers jours d'avril sont venteux, il y en aura pour quarante jours.
À la saint Isidore, si le soleil dore, le blé sera haut et chenu, mais le pommier sera nu.

Le 5 avril :
Fleur d'avril ne tient qu'à un fil.
À la sainte Irène s'il fait beau, il y aura moins de vin que d'eau.
Avril entrant comme un agneau, s'en retourne comme un taureau.

Le 6 avril :
Au jour de saint Prudence, s'il pleut, s'il vente, peu après le mouton danse.
Au jour de saint Prudence, s'il fait du vent, les moutons dansent.
Avril entrant comme un agneau, s'en retourne comme un taureau.

Le 7 avril :
En avril, le sureau doit fleurir, sinon, le paysan va souffrir.
Avril mou rend l'usurier fou !
Belles journées en avril, préparent un mois de mai fertile.

Le 8 avril :
Avril pluvieux et mai venteux, ne rendent pas le paysan disetteux.
La lune d'avril nouvel, ne passe pas sans gel.
Mars gris, avril pluvieux, font l'an fertile et plantureux.

Le 9 avril :
Quand mars a fait l'été, avril met son manteau.
Gelée d'avril ou de mai, misère nous prédit au vrai.

Le 10 avril :
Souvent à saint Macaire, reviennent les giboulées d'hiver.
Quand arrive la saint Fulbert, dans la campagne tout est vert.

Le 11 avril :
S'il gèle à la saint Stanislas, on aura deux jours de glace.
Avril fait la fleur, Mai en a l'honneur.

Le 12 avril :
À la saint Jules, mauvais temps, n'est pas installé pour longtemps.

Le 13 avril :
Avril frais et mai chaud, remplissent les granges jusqu'en haut.
Avril venteux, rend le laboureur joyeux.

Le 14 avril :
Si saint Lambert est pluvieux, suivent neuf jours dangereux.
Bourgeons de saint Valérien, le fruit n'est pas loin.

Le 15 avril :
Quand à saint Paterne arrive la saison, la chaleur vient pour de bon.
À la mi-avril, le blé est à l'épi.

Le 16 avril :
Saint Drogon pluvieux, an fromenteux.
Si la pluie d'avril vaut son pesant d'or, quand le tonnerre va, c'est un trésor.

Le 17 avril :
Beau temps à la saint Anicet, est l'annonce d'un bel été.
Avril froid à la saint Anicet, pain et vin donne, mai froid les moissonne.

Le 18 avril :
Lune d'avril ne passe pas sans gelée.
Avril pluvieux, mai venteux, font an fécond et bienfaiteux.
Avril fait la fleur, mai en a l'honneur.

Le 19 avril :
À la sainte Léonide, chaque blé pousse rapide.
Saint Ursmar prend, la dernière neige de l'an.

Le 20 avril :
À la saint Théodore, fleurit chaque bouton d'or.

Le 21 avril :
Tel temps à la saint Anselme, tel temps pendant une semaine.
À la saint Anselme, les dernières fleurs on sème.

Le 22 avril :
Pluie le jour de sainte Opportune, ni cerises ni prunes.
À la sainte Opportune beau temps, fruits d'été abondant.

Le 23 avril :
Quand il pleut le jour de saint Georges, sur cent cerises on a quatorze.
S'il gèle à la saint Georges, sur cent bourgeons en restent quatorze.
Saint Georges, saint Marc sont réputés saints grêleurs..

Le 24 avril :
Si trente et un jour avril avait, personne ne s'en plaindrait.
Saint Georges, saint Marc sont réputés saints grêleurs.

Le 25 avril :
Au mois d'avril, plante l'oignon comme un fil.
Entre Georges et Marquet, un jour de l'hiver se met.
À la saint Marc, s'il tombe de l'eau, il n'y aura pas de fruits à couteau.
Saint Marc mouillé au petit jour, c'est de la pluie pour tout le jour.

Le 26 avril :
Avril et mai sont la clé de l'année.
Le vin d'avril est un vin de Dieu, le vin de mai est un vin de laquais.

Le 27 avril :
À la sainte Zita, le froid ne dure pas.
À saint Frédéric, tout est vert, tout est nids ; plantes, bêtes et puis gens, tout sourit.

Le 28 avril :
À la saint Vital, pluie et gel font tout le mal.
À la sainte Valérie, souvent le soleil luit.

Le 29 avril :
Caprices d'avril font tomber les fleurs, et trembler les laboureurs.
Pluie de saint Hugues à sainte Sophie, remplit les granges et les barils.

Le 30 avril :
À la saint Robert, tout arbre est vert.
Sainte Eutrope mouillée, cerises estropiées.
La pluie, le jour de saint Robert, de bon vin remplira ton verre.

Autres rubriques :