Les dictons pour le mois de janvier

Les dictons du mois classés par jour :

Le 1er janvier :
Nuit du nouvel an sereine, signe d'une année pleine.
À janvier sage, bon présage.
Jour de l'an beau, mois d'août très chaud.
À l'an neuf, les jours croissent du pas d'un bœuf.
Au décours de janvier, la serpe au bois et le levier.
An de nouveau, tout nous est beau.
Bon jour et bon an, la paille au cul, et le feu dedans.
Calme et claire nuit de l'an, à bonne année donne l'élan.

Le 2 janvier :
Le temps du deux janvier présage celui de septembre.
Saint-Clair porte quarantaine.

Le 3 janvier :
Sainte-Geneviève ne sort point, si Saint-Marcel ne la rejoint.

Le 4 janvier :
Le jour de Saint-Odilon, souvent n'amène rien de bon.
De Sainte-Pharaïlde la chaleur, c'est la colère et notre malheur.

Le 5 janvier :
À partir de Saint-Siméon, tu peux semer tes melons.
À la Saint-Siméon, la neige et les tisons.
À la Saint-Gerlac le temps froid et serein, l'année sera bonne c'est certain.

Le 6 janvier :
Beaux jours aux Rois, blé jusqu'au toit.
Belle journée aux Rois, l'orge croît sur les toits.
Pluie aux Rois, blé jusqu'au toit.
Pluie aux Rois orge jusqu'au toit, et dans les tonneaux vin à flots.
Si le soir des Rois beaucoup d'étoiles tu vois ; auras sécheresse en été et œufs au poulailler.

Le 7 janvier :
S'il gèle à la Saint-Raymond, l'hiver est encore long.

Le 8 janvier :
Temps de Saint-Lucien, temps de chien.
Au jour de Sainte-Gudule, le jour croît, mais le froid ne recule.

Le 9 janvier :
Saint-Julien brise la glace, s'il ne la brise c'est elle qui l'embrasse.
Pour Saint-Adrien, le froid nous revient.

Le 10 janvier :
Entre le 10 et le 20 janvier, les plus constants sont les chapiers.
À la Saint-Guillaume, tu auras du blé plus que de chaume.
Beau temps à la Saint-Guillaume donne plus de blé que de chaume.

Le 11 janvier :
À Saint-Paulin, on compte les hirondelles autour d'Amiens.
Grosse pluie à la Sainte-Hortense, faudra diminuer la pitance.

Le 12 janvier :
Arcade et Hiaire gèlent les rivières.
Les douze premiers jours de janvier, indiquent le temps qu'il fera les douze mois de l'année.

Le 13 janvier :
Soleil au jour de Saint-Hilaire, fends du bois pour ton hiver.
S'il neige à la Saint-Hilaire, il fera froid tout l'hiver.
À la Saint-Hilaire, le jour croît d'un pas de bergère.
Soleil et chaleur à la Saint-Hilaire n'indiquent pas la fin de l'hiver.

Le 14 janvier :
Soleil de Sainte-Nina, pour un long hiver rentre ton bois.

Le 15 janvier :
S'il gèle à la Saint-Maur, la moitié de l'hiver est dehors.

Le 16 janvier :
Prépare pour Saint-Marcel, tes graines nouvelles.

Le 17 janvier :
Saint-Antoine sec et beau, remplit tonnes et tonneaux.
Si la Saint-Antoine a la barbe blanche, il y aura beaucoup de pommes de terre.
S'il pleut la veille de la Saint-Pierre, la vigne est réduite au tiers.
À la Saint-Antoine, les jours croissent du pas d'un moine.
À Saint-Antoine grande froidure, à Saint-Laurent grands chauds ne durent.

Le 18 janvier :
Saint-Pierre pluvieux est pour trente jours dangereux.
À la chaire du bon Saint-Pierre, l'hiver s'en va s'il ne resserre.
À la Saint-Pierre, l'hiver s'en va ou se resserre.
Neige de la Sainte-Prisca, va apporter une belle année que voilà.

Le 19 janvier :
Janvier le frileux, février le grésilleux.
Janvier de glace fait le point, février qui passe le rompt.

Le 20 janvier :
À la Saint-Maur, tout est mort.
À la Saint-Maur, moitié de l'hiver est dehors.
D'habitude à la Saint-Maur, la moitié de l'hiver est dehors.
S'il gèle à la Saint-Sébastien, la mauvaise herbe ne revient.
S'il gèle à la Saint-Sébastien, l'hiver s'en va ou revient.

Le 21 janvier :
Jour de Saint-Agnès, jamais trop de froid ne laisse.
À la Sainte-Agnès, l'hiver sans amour ne progresse.
À Sainte-Agnès, une heure de plus.
Pour Sainte-Agnès et saint Fructueux, les plus grands froids.

Le 22 janvier :
À la Saint-Vincent tout dégèle ou tout prend.
À la Saint-Vincent cesse la pluie et vient le vent.
À la Saint-Vincent, la sève monte dans les sarments.
À la Saint-Vincent l'hiver quitte sa dent ou la reprend.

Le 23 janvier :
Saint-Barnard ensoleillé rend le vigneron gai.
À Sainte-Emérance, les jours rallongent d'une aune de gance.
Sécheresse de janvier, richesse de fermier.

Le 24 janvier :
Si janvier est doux comme février, février est rude comme janvier.
Neige de St-Babylas, bien souvent on s'en lasse.

Le 25 janvier :
À la Saint-Paul, l'hiver se casse ou se recolle.
À la Saint-Paul s'entrebattent les vents, celui qui l'emporte dominera l'an.
À la conversion de Saint-Paul, l'hiver se rompt le cou, ou pour quatorze se le renoue.
Soleil de St-Priest, abondance de millet.

Le 26 janvier :
La Sainte-Mélanie, de la pluie en veut mie.
Sainte-Paule sec et beau, remplit greniers et tonneaux.

Le 27 janvier :
Saint-Julien brise la glace, s'il ne la brise, il l'embrasse.
Après Sainte-Angèle, le jardinier ne craint plus le gel.
Beau temps à la Saint-Julien, promet abondance de biens.

Le 28 janvier :
Saint-Charlemagne, février en armes.
Pour Charlemagne, les écoliers, doivent fermer livres et cahiers.

Le 29 janvier :
S'il gèle à la Saint-Sulplice, le printemps sera propice.

Le 30 janvier :
Souvent à la Sainte-Martine, l'hiver reprend dès mâtines.
Prends garde à la Sainte-Martine, car souvent l'hiver se mutine.

Le 31 janvier :
Souvent fin janvier ne remplit pas le panier.
Compte bien fin janvier, que tu as mangé la moitié de ton grenier.
Janvier et février, comblent ou vident le grenier.

Autres rubriques :