Je t'aime autant qu'aimer se peut de t'aimer.

Lettre Saint-Valentin 2009.

Mon Trésor.


T'ais-je assez remercié de cette chance unique de t'avoir à mes cotés ?
Si belle est devenue ma vie, auprès de ton cœur qui me ravit d'hier à aujourd'hui.

Tu es mon essentiel, mon monde sans toi n'est qu'une rivière sans eau, un paradis sans fleur, une phrase sans mot. Ô mon dieu, que j'aime la couleur de nos nuits, ton corps contre le mien, la chaleur de tes mains en nos réveils unis.

Tu es ce bel automne, où je me ressource chaque heure, chaque jour, au pays de ta source, au pays de ton cœur. Comme une eau si fraîche tu me désaltères, sans toi, je ne suis qu'un arbre nu et monotone qui se meurt en automne.

Tu es mon bel hiver, fait de nos douces nuits pleines de chaleur et de lumière.
La douceur de nos heures au coin d'un feu, où se retrouvent dans le bonheur nos coeurs amoureux.

Tu es mon doux printemps, où fleurissent les plus belles fleurs aux parfums chatoyants et aux mille senteurs. Où j'aime m'abandonner à la couleur de tes yeux, à chaque battement de ton cœur qui sait si battre pour deux.

Tu es mon bel été, où ton soleil depuis toutes ces années m'émerveille de sa grâce et de sa beauté.
Tes lèvres ont la saveur de mon espérance ; ton merveilleux regard est mon horizon confiance.

Et moi... je t'aime autant qu'aimer se peut de t'aimer.



Maxalexis.
Les droits d'auteur.