Une nuit d'amour, de Yves Le Guern

Une nuit d'amour.

Recueil : Poésie d'amour (2001)

Ton parfum volage sur mes doigts ce matin
Et le souvenir de cette nuit m'envahit :
Mon cœur ne bat plus seul et s'accorde sans fin
À ton cœur en une musique qui jaillit.
Comme cette source fraîche et bienfaisante
Au plein cœur d'un trop aride et mortel désert
Fatal au voyageur de l'amour qui s'y perdu
À tout jamais errant sans but sur ses sentes.

C'était hier et nos deux coeurs se sont unis
Dans ce doux frisson que crée l'amour partagé.
Mer inconnue de délices et de voluptés
De saveurs nouvelles et de parfums fleuris.
Nous t'avons longtemps contemplée dans le lointain
Comme l'horizon proche et fuyant à la fois
D'une terre remplie de promesses et de joies
Pour nous plonger enfin et sans peur en ton sein.

C'était hier ; la nuit nous a enveloppé
De son velours noir éclairé de mille étoiles
Et nos corps serrés se cachant dans ses voiles
Se sont étreints en un baiser tendre et sucré
Moment intense et magique, où tout s'oublie
Où rien n'a plus vraiment d'importance, monde
De tendresse partagée où deux coeurs fondent
En un seul ; nos âmes se sont réunies.


Yves Le Guern.